Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyen Phu Trong. Photo : VNA
 

Hanoï (VNA) – Sur l’invitation du Roi du Cambodge, Norodom Sihamoni, le secrétaire général du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, accompagné par une délégation de haut niveau, a quitté jeudi matin Hanoï pour une visite d’Etat du 20 au 22 juillet au Cambodge. 

Il s'agit de la deuxième visite dans le Royaume de Nguyen Phu Trong en tant que secrétaire général du PCV. 

[La visite du leader du PCV au Cambodge portera les liens bilatéraux à une nouvelle hauteur]

La délégation vietnamienne comprend, entre autres, le membre du Bureau politique, secrétaire du Comité central du PCV et président de la Commission d’organisation du Comité central du PCV, Pham Minh Chinh ; le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, également président du sous-comité de coopération Vietnam-Cambodge ; le membre du Bureau politique et secrétaire du Comité municipal du PCV pour Ho Chi Minh-Ville, Nguyen Thien Nhan ; le vice-président de l'Assemblée nationale Uong Chu Luu, également président du groupe de députés d'amitié Vietnam-Cambodge ; le ministre du Plan et de l'Investissement Nguyen Chi Dung ; le ministre de l'Industrie et du Commerce Tran Tuan Anh.  

Cette visite intervient au moment de la célébration du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques Vietnam-Cambodge. Elle vise à affirmer que le Vietnam bien possède la devise de "bon voisinage, amitié traditionnelle, coopération intégrale, solide et durable" entre les deux pays. 

Le Vietnam et le Cambodge maintiennent régulièrement des échanges de délégations de tous les échelons. La coopération économique a enregistré des résultats encourageants. Le Vietnam est le 5e parmi les 50 pays et territoires investissant au Cambodge, avec un fonds d'investissement de 2,9 milliards de dollars dans 190 projets.  Les projets des investisseurs vietnamiens vont dans  divers domaines, contribuant considérablement au développement du Cambodge, à la réduction de la pauvreté et à la garantie du bien-être social. En 2016, le commerce bilatéral s'est chiffré à environ 3 milliards de dollars. 

Les deux pays ont achevé plus de 84% du volume des travaux de délimitation et de bornage de la frontière terrestre commune. Ils sont déterminés à régler définitivement les sections frontalières restantes pour achever ces travaux et mettre la dernière main aux dossiers de délimitation et de bornage frontaliers dans le meilleur délai en vue de faire de la frontalière vietnamo-cambodgienne une frontière de paix, de stabilité, d’amitié, de coopération et de développement durable. -VNA