Le président philippin Rodrigo Duterte. Photo : VNA

 

Hanoi (VNA) - Le président philippin Rodrigo Duterte a prononcé lundi le discours annuel de l'Etat de la nation, déclarant que la lutte antidrogue se poursuive.

De même, il a mentionné un plan pour moderniser l'armée, en promettant de protéger les habitants devant la force des islamistes extrémistes.

Il s'est engagé également à construire des forces armées. D’ici deux années à venir, l’armée de ce pays sera renforcée avec le recrutement de 35.000 à 40.000 soldats additionnels, et l’achat des avions, de véhicules aériens sans pilote et d'autres équipements modernes pour faire face aux menaces croissantes sur la sécurité dans le pays.

À propos de la campagne militaire visant les militants islamistes dans le Sud, il a déclaré que la protection des civils et des otages dans la zone de conflit est d'une importance primordiale. M. Duterte a également défendu sa décision la semaine dernière d'étendre la loi martiale dans la région méridionale de Mindanao jusqu'à la fin de l'année.

Il a ajouté que le gouvernement philippin émettrait une nouvelle loi sur l'exploitation minière et envisagerait de mettre fin aux exportations de minéraux. -VNA