Les difficultés actuelles des PME au Vietnam sont l’accès au crédit et le renouvellement de leurs technologies. Photo : Hông Hà/VNA/CVN
Hanoi (VNA) - Le projet de loi sur l’assistance des PME a été débattu à l’AN lors de la 3e journée de travail de la 3e session en cours, le 23 mai à Hanoï. Selon un communiqué de l’AN rendu public en fin de journée, «une vingtaine d’opinions de députés ont été enregistrées». Elles portaient sur les critères de définition des PME, ainsi que les principes et le contenu de l’assistance de ces entreprises.

Les députés ont également donné leurs avis sur les fonctions, les tâches et l'efficacité des activités du Fonds pour le développement des PME, du Fonds de garantie de crédit pour les PME, et du Fonds pour un investissement innovant.

Assister sur la base des besoins réels

Plusieurs délégués ont souligné les lacunes de ce projet de loi. En effet, beaucoup de secteurs d’assistance figurent dans ce projet de loi, comme l’accès au crédit, la fiscalité, la comptabilité, les terrains de production, le développement des débouchés, l’innovation et les start-up... Mais les députés ont considéré que ces dispositions «restent générales, sans préciser les formes d’assistance».

Pour soutenir efficacement les PME, la députée Vo Thi Nhu Hoa (ville de Dà Nang) et le député Hoàng Quang Hàm (province de Phu Tho) ont proposé de «donner les assistances concrètes sur la base des besoins réels de chaque entreprise».
La députée Vo Thi Nhu Hoa (ville de Dà Nang) donne son avis sur le projet de loi sur l'assistance des PME, lors de la 3e journée de travail de l'AN, le 23 mai à Hanoï. Photo: VNA

Préoccupé par les critères de détermination des entreprises bénéficiaires, le député Hà Sy Dông (province de Quang Tri) a déclaré qu’en dehors des entreprises dirigées par les femmes ou employant des femmes, d’autres PME ont besoin d’assistance comme, par exemple, les établissements employant des handicapés.

«Conformément à la loi sur les personnes handicapées de 2010, les entreprises qui recrutent les handicapés bénéficient de privilèges de l'État dont l'exemption fiscale sur les revenus de l’entreprise, de redevance foncière, etc.», a indiqué Hà Sy Dông.

Les députés ont également demandé de clarifier les responsabilités des associations professionnelles dans le soutien des PME, notamment le rôle de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam et de l’Association des PME. Selon l’ordre du jour, le projet de loi sur l'assistance des PME sera mis aux voix le 12 juin prochain. -CVN/VNA