Vue de la conférence de la VSI. Source: phapluattp.vn

Hanoi (VNA) - L'assurance sociale et l'assurance-maladie couvrira 72,4 millions de personnes en 2016, a-t-on appris dans une conférence de l'Assurance sociale du Vietnam (VSI) organisée lundi à Hanoi pour ​la mise en œuvre de ses tâches en 2016.

Selon l'objectif fixé par la VSI, en 2016, plus de 12,4 millions de personnes souscriront à une assurance sociale obligatoire, près de 10,5 millions à l'assurance-chômage, et 72 millions à l'assurance-santé, alors que plus 300.000 personnes ​seront couvertes par une assurance volontaire.

La VSI s'est également fixée pour objectif d'encaisser 235.000 milliards de dongs (10,6 milliards de dollars) de primes provenant de l'assurance sociale, de l'assurance-maladie, de l'assurance-chômage, et de décaisser près de 237.000 milliards de dongs (10,7 milliards de dollars) d'indemnités.

Selon le directeur général adjoint de la VSI, Nguyen Minh Thao, 70,2 millions de personnes ont souscrit à une assurance sociale, à une assurance-santé ou à une assurance-chômage en 2015, soit une progression de 8,3 % ​sur un an.

Le nombre de souscripteurs à l'assurance-maladie a fortement augmenté l'année dernière, en particulier dans les localités où la couverture était faible, a-t-il dit, ajoutant que la couverture nationale a été portée à 77%, soit 1,6 % supérieur à l'objectif fixé par le Premier ministre.

L'année dernière, les entrées de ces trois assurances étaient plus de 216.000 milliards de dôngs (9,72 milliards de dollars), soit une hausse de 6,2 % par rapport à l'objectif fixé par le Premier ministre et de 9,5 % par rapport à 2014.

Prenant la parole, le vice-Premier ministre Vu Van Ninh a salué les réalisations enregistrées en 2015 par la VSI. Celle-ci a coo​péré avec des ministères et secteurs concernés dans l'élaboration des lois, ​notamment la Loi sur l'assurance sociale et la Loi sur l'assurance-maladie, afin de répondre aux besoins légitimes de la population, a-t-il souligné.

Vu Van Ninh a enfin demandé à la VSI de renforcer la communication, de bien gérer les recettes et les dépenses, de faire des efforts pour réduire rapidement l'endettement, de perfectionner son service d'inspection. Il a également recommandé ​aux localités de continuer de venir en aide aux pauvres pour souscri​re à l'assurance-maladie afin  d'atteindre l'objectif ​d'une couverture maladie universelle. -VNA