lundi 21 août 2017 - 21:03:29

La citadelle royale n’a pas encore livré tous ses secrets

Imprimer

Un ouvrage d'une architecture appartenant à la dynastie des Ly a été découvert pour la première fois au sein de la citadelle de Thang Long.

Lors de récentes fouilles, les archéologues ont trouvé les restes d'un ouvrage d'eau de 2 m de haut et de 2m de large. Construit en brique carée, il s'étend sur toute la longueur de la citadelle d'est en ouest. Il s'agirait d'un réseau de conduites d'eau avec réservoir, tunnel ou un ouvrage architectural à caractère spirituel.

Les archéologues ont également découvert les fondations d'un mur de 1,6 m de large implanté parallèlement à cet ouvrage d'eau. Selon ceux-ci, l'architecture de la dynastie des Ly n'a été découverte que dans le site archéologique du 18, rue Hoang Diêu.

Lors d'une autre campagne de fouilles au Nord de la porte Doan Môn, à une profondeur de 4,2 m, les archéologues ont découvert des traces de l'architecture des Trân (1225-1400), des Lê postérieurs (1428-1527) et des Nguyên (1802-1945).

Le secteur central de la cité royale de Thang Long a été reconnu par l’UNESCO, qui saluait ses valeurs universelles. En effet, ce site a été, pendant plusieurs siècles, un lieu de convergence de valeurs humaines, sculpturales, architecturales et urbanistiques des différentes dynasties qui s’y sont succédées .
Les trois valeurs les plus éminentes du site, qui ont convaincu les experts de l’UNESCO, résident dans sa longue histoire culturelle, dans la continuité du patrimoine en tant que centre du pouvoir et dans la diversité des couches de vestiges . – AVI
Vos commentaires sur cet article ...
Autres