Hanoi (VNA) - Nouvelle page pour le sport vietnamien. Pour la première fois, le pays a un médaill​é d’or aux ​Jeux olympiques. Cette prouesse, c’est Hoàng Xuân Vinh qui l’a réalisée au tir au pistolet à 10 m à Rio de Janeiro cet été.

Hoàng Xuân Vinh. Photo: VOV

Hoàng Xuân Vinh est né le 6 octobre 1974 à Son Tây, dans la banlieue de Hanoï. A 20 ans, il commence l'apprentissage du tir. A 24 ans, il  devient  champion de tir de l’armée nationale et 2 ans plus tard, il remporte la médaille d’or et bat le record national au tir au pistolet à 10 m hommes.

Remarqué pour cette performance, il est sélectionné dans l’équipe nationale de tir. Hoàng Xuân Vinh remporte ensuite plusieurs titres dont celui de champion d’Asie du Sud Est et champion du monde.

Le 7 août 2016 aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro au Brésil, il obtient la médaille d’or au tir au pistolet à 10m. Avec un score de 202.5 points, il devance Felipe Wu, son adversaire brésilien d’origine chinoise de 0,2 point et établit un nouveau record olympique.

Le 10 août, Hoàng Xuân Vinh empoche une médaille d’argent au tir au pistolet à 50m. Ecoutons-le: « Lors des compétitions, je me suis dit que je devais donner mon maximum. L'épreuve la plus dure était lors de la finale. J’ai été très ému de monter sur la plus haute marche du podium et de voir flotter le drapeau national. »

Etablir un record olympique nécessite un entraînement sans relâche et obtenir une  médaille d’or olympique après 40 ans relève d’une force de caractère extraordinaire.

Hoàng Vinh Giang, vice-président permanent du comité olympique du Vietnam: « La médaille d’or olympique de Hoàng Xuân Vinh est un bien inestimable pour le sport vietnamien. C’est le rêve de plusieurs générations de sportifs et de tous les entraîneurs et tous les professionnels. Cette médaille comble de joie tous les sportifs vietnamiens et rehausse la position du sport vietnamien sur la scène mondiale.»

Ecoutons l’entraîneuse Nguyên Thi Nhung parler de son élève: « Lors des jeux olympiques de Rio, Hoàng Xuân Vinh a remporté la compétition de façon spectaculaire. Il a apporté de la gloire à la patrie. Je suis très fière de lui.»

Depuis le retour du Vietnam aux jeux olympiques en 1980 à Moscou, c’est la première fois de son histoire que son drapeau national est hissé en même temps que retentit son hymne national. La victoire de Hoàng Xuân Vinh s’inscrit dans l’histoire du sport vietnamien et dans l’histoire olympique. Le colonel Hoàng Xuân Vinh, tireur numéro 1 du Vietnam, est la fierté du sport vietnamien. - VOV/VNA