Le 2e Exercice de protection contre les cyber-attaques, organisé le 18 novembre à Hô Chi Minh-Ville.
H​o Chi Minh-Ville (VNA) - Le 2e Exercice de protection contre les cyber-attaques a été organisé le 18 novembre au Parc des logiciels de Quang Trung (QTSC), à Hô Chi Minh-Ville.

Co-organisés par le Service municipal de l’information et de la communication, l’Association municipale de l’informatique (VNISA), QTSC et CISCO System, cet exercice a réuni plus de 250 participants venus des services et branches concernés de Hô Chi Minh-Ville, du Centre de l’informatique, du cabinet du gouvernement, du Centre vietnamien de secours informatique (VNCERT), etc.

Ce programme a été réalisé selon trois scénarios : attaque d’un portail web pour vol de données ; usage d’un logiciel malveillant (malware) contre le système de défense (APT) pour devenir administrateur du réseau informatique; et enfin attaque pour paralyser le réseau informatique en volant des données ou pour la destruction de l’intérieur.

Selon Nguyên Thành Hung, vice-ministre du ministère de l’Information et de la Communication, le gouvernement a promulgué la Décision n°36a/NQ-CP sur l’e-gouvernement, qui considère les technologies informatiques comme un outil important pour le développement de l’économie du savoir et pour élever la compétitivité nationale dans le contexte d’intégration internationale.

Hô Chi Minh-Ville renforce la cyber-sécurité

 

Les groupes participant au 2e Exercice de protection contre les cyber-attaques.

Selon des données, ces neuf derniers mois, le Vietnam a recensé 23.605 nouveaux virus informatiques; 2.790 sites web d’organisations et d’entreprises ont été attaqués par des hackers; environ 33 millions d’IP ont été la proie de logiciels malveillants; 13,9 millions de spams ont été diffusés chaque jour; 30% des banques sont menacées; etc. Hô Chi Minh-Ville, à elle seule, a enregistré plus de 60.000 cyber-attaques sous différentes formes.

Selon Tât Thành Cang, vice-président du Comité populaire municipal, Hô Chi Minh-Ville a approuvé un «Programme de cyber-sécurité dans les organes étatiques». Le Service municipal de l’information et de la communication a lancé un système de gestion de la sécurité informatique aux normes ISO/CEI 27001:2005. –CVN/VNA