mardi 19 septembre 2017 - 18:34:24

Hanoi et HCM-Ville renforcent la lutte contre la pauvreté

Imprimer

Les critères définissant le seuil de pauvreté de cette année ont été modifiés. Ainsi, le nombre des foyers pauvres s'en trouve augmenté de 50%. Ce qui demande aux localités de renforcer les programmes relatifs au bien-être social des pauvres.

Selon le Département général des statistiques, le nombre de foyers pauvres dans l'ensemble du pays à la fin de 2010 était de près de deux millions après la modification des critères des seuils de pauvreté, soit un million de foyers de plus.

Ces nouveaux critères définissant les seuils de pauvreté sont un revenu mensuel par personne de 400.000 dôngs par mois en zone rurale et de 500.000 dôngs en milieu urbain, au lieu de 200.000 et de 260.000 dôngs précédemment. Par ailleurs et à compter de 2011, ces critères seront révisés chaque année.

Ces informations ont été communiquées par le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales dans le cadre d'un récent colloque intitulé "Partage d'informations sur le bien-être social".

À Hanoi, la situation générale s'améliore cependant puisqu'en 2010, le taux de foyers pauvres était de 4,45%, à comparer aux 8,3% de début 2009. La capitale a poursuivi ses efforts afin de réduire le nombre de foyers pauvres. Elle a connu le succès dans la suppression de maisons vétustes comme dans le soutien des familles nécessiteuses. Pour ce, elle a accordé des emprunts au profit de plus de 160.000 familles pauvres à hauteur de près de 800 milliards de dôngs.

L'objectif de Hanoi de cette année est de réduire de 1,8% le nombre des foyers pauvres, soit concrètement de 24.200 familles.

D'après Lê Tuân Huu, directeur adjoint du Service municipal du travail, des invalides de guerre et des affaires sociales, la lutte contre la pauvreté est une tâche indispensable en termes de bien-être social, qui est un des objectifs majeurs de la capitale. Hanoi va donc accorder sur le plan social une couverture santé à l'ensemble des foyers pauvres, un abattement de 50% du montant de l'assurance santé aux foyers au seuil de pauvreté, améliorer la qualité des soins auxquels ils ont accès, ainsi que dispenser des frais scolaires pour leurs enfants...

Par ailleurs et sur le plan économique, les infrastructures, surtout celles des communes en situation difficile et des zones éloignées seront remises en état, des emplois stables seront créés, notamment en procédant à un réaménagement des villages de métiers et en renforçant la formation professionnelle...

Pour sa part, Hô Chi Minh-Ville lutte aussi contre la pauvreté avec un budget total de plus de 176 milliards de dôngs prévu pour 2011. Celui-ci sera employé pour accorder des allocations mensuelles de soutien de 30.000 à 200.000 dôngs aux personnes démunies.

Les responsables d'arrondissements et de districts ont sollicité les propriétaires de pension à ne pas augmenter davantage leurs loyers pour les près de 400.000 travailleurs, ouvriers et étudiants qui utilisent de tels logements, compte tenu des difficultés qu'ils connaissent actuellement avec l'augmentation générale des prix à la consommation. -AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres