jeudi 24 août 2017 - 17:47:14

Fort développement des relations Vietnam-Japon

Imprimer

Le chef de la diplomatie japonaise, Fumio Kishida, a accordé au correspondant de l'Agence vietnamienne d'Information (VNA) un entretien sur le développement des relations bilatérales et le rôle du Japon et ses contributions à la paix et à la stabilité en Asie-Pacifique, un an après la conclusion du "partenariat stratégique profond pour la paix et la prospérité en Asie" en lieu et place du simple partenariat stratégique".

"En l'espace d'un an, les relations de coopération entre le Vietnam et le Japon se sont renforcées sensiblement tant en ampleur qu'en profondeur", a souligné le ministre japonais des Affaires étrangères, Fumio Kishida.

"Depuis que je suis député, j'ai participé à l'Union des députés d'amitié Japon-Vietnam et presque chaque année, j'effectue une visite au Vietnam. Pour moi, le Vietnam est véritablement un pays spécial. Ces deux dernières années, le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh et moi, avons co-présidé la réunion du Comité de coopération Japon-Vietnam", a informé le diplomate.

Le ministre japonais des Affaires étrangères a vivement apprécié les discussions et les échanges sur la coopération dans divers domaines lors des réunions du Comité de coopération Japon-Vietnam. En mars 2015, la vice-présidente du Vietnam, Nguyen Thi Doan, a participé à la 3e conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophes organisée au Japon. A cette occasion, le ministre japonais des AE a eu un entretien avec la dirigeante vietnamienne lors duquel ils ont affirmé promouvoir la coopération entre les deux pays.

Le diplomate japonais a émis le souhait de promouvoir la coopération bilatérale avec le Vietnam comme celle pour la paix, la stabilité et la prospérité de la région.

Sur la création de la Communauté de l'ASEAN vers la fin de cette année, M. Fumio Kishida a estimé que le bloc de l'ASEAN plus unifié et prospère est extrêmement important pour la paix, la stabilité et le développement de la région. Il a affirmé que le Japon continuerait de soutenir les efforts de toute l'Association dans le renforcement de l'alliance régionale, la réduction des écarts de développement entre les pays membres et de promouvoir la coopération Japon-ASEAN dans les domaines notamment de la sécurité maritime, et de la prévention et de la lutte contre les catastrophes naturelles. En outre, le Japon souhaite entamer la coopération régionale dans laquelle l'ASEAN joue un rôle central. Le chef de la diplomatie japonaise a espéré que lors du 7e Sommet Japon-Mékong à Tokyo auquel le Premier ministre Nguyen Tan Dung participera, ce dernier avancera une nouvelle stratégie, ce qui renforcera davantage l'alliance avec le Vietnam.

Selon lui, si le dynamisme économique est indéniable, l'environnement de sécurité en Asie-Pacifique devient de jour en jour plus compliqué, avec des risques susceptibles de causer instabilité et conflits. Evaluant le rôle du Japon pour la création d'un environnement pacifique et stable dans cette zone, le ministre japonais des AE a cité le discours du Premier ministre Shinzo Abe dans lequel il avait abordé "l'importance du respect de la loi maritime". Il a estimé que la garantie de l'ordre sur le principe du "respect du droit" est extrêmement importante pour la paix et la stabilité dans la région. Il a souligné que, sur la base de la position du "pacifisme positif", de l'esprit de la concorde internationale, le Japon souhaite se coordonner avec le Vietnam et poursuivre les efforts pour contribuer positivement à la paix et à la stabilité dans la région.

Il y a un an, le président du Vietnam Truong Tan Sang a effectué une visite d'Etat au Japon sur invitation de l'Empereur japonais Akihito et de l'Impératrice. Il s'agit de la première visite d'Etat de M. Truong Tan Sang en qualité de président du Vietnam et de la deuxième d'un chef d'Etat vietnamien depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1973. Cette visite a marqué un jalon important dans le développement vigoureux des relations bilatérales depuis que les deux parties ont convenu de rehausser leurs relations de "partenariat stratégique" à celles de "partenariat stratégique profonde pour la paix et la prospérité en Asie". - VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres