Photo: internet
La FAO (Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture) est toujours prête à aider le Vietnam dans sa lutte contre la pauvreté.

C’est ce qu’a affirmé JongHa Bae, représentant en chef de la FAO au Vietnam, lors d’une interview accordée à l’Agence vietnamienne d’Information (VNA) à l’occasion de la 35e Journée mondiale de l’Alimentation, célébrée cette année à Matam (au Sénégal), sur le thème «Protection sociale et agriculture: briser le cercle vicieux de la pauvreté rurale».

Les participants ont insisté sur le rôle important du système du bien-être social dans la réduction de la pauvreté, la garantie de la sécurité alimentaire et de la nutrition, et l’amélioration du niveau de vie pour un développement durable, notamment en milieu rural.

Selon JongHa Bae, le Vietnam a obtenu ces trois dernières décennies des réalisations remarquables dans la réduction de la pauvreté.

De son côté, l’ONU, dont la FAO, considère la pauvreté comme un problème majeur à régler. La FAO s’est engagée à donner un coup de main au Vietnam pour résoudre radicalement la pauvreté. Elle a fondé au Vietnam un Fonds pour le développement durable de la sécurité alimentaire et de la nutrition enfantine qui, dans les temps à venir, se multipliera dans tout le pays.

Depuis son implantation au Vietnam en 1978, la FAO et le Vietnam ont toujours été côte à côte dans le développement de l’agriculture et de la ruralité. Organisation intergouvernementale, la FAO accorde, entre autres, des assistances financières et techniques pour aider le Vietnam à lutter contre la pauvreté et la malnutrition et à améliorer le niveau de vie de ses habitants. -NDEL/VNA