Le présidium du forum. Photo : VNA

Le taux de pauvreté du Vietnam a été ramené de 58 % en 1993 à 5,97 % à la fin de 2014, permettant au pays d'accomplir avant terme plusieurs Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), dont celui d'éliminer l'extrême pauvreté et la faim, a rappelé la ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Pham Thi Hai Chuyen, lors d’un forum sur la réduction de la pauvreté.

Cet événement, placé sous le thème « Action du Vietnam pour ne laisser personne derrière », a été organisé le 15 octobre par le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et l’ambassade de la République d’Irlande. Il est intervenu à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté (17 octobre) et de la Journée vietnamienne pour les pauvres (17 octobre) en vue de promouvoir les Objectifs de développement durable de l'ONU pour 2030.

Selon ​Pham Thi Hai Chuyen, les conditions de vie des Vietnamiens se sont nettement améliorées, notamment dans les zones où vivent les ethnies minoritaires. Ils ont un meilleur accès aux services sociaux de base dans la santé, l’éducation, l’habitat, l’eau potable et l’information. Les ​acquis du Vietnam en matière de réduction de la pauvreté ont été reconnus par l’ONU.

La coordinatrice résidente de l’ONU, Pratibha Mehta, a souligné que rares​ sont les pays ​à avoir pu obtenir un tel ​succès comme le Vietnam. En 15 ans, le taux de pauvreté a été ramené en deçà de 10 %, le taux de scolarisation en primaire ​a presque atteint 100 %, et la mortalité maternelle a diminué de 75 % par rapport à 1990. ​Toutefois, le Vietnam doit encore faire face à des défis. Le taux de pauvreté chez les ethnies minoritaires est actuellement de 3,5 ​supérieur à la moyenne nationale, et la coordinatrice résidente de l’ONU a, en conséquence, insisté sur la nécessité de renouveler le système de bien-être social.

La ministre Pham Thi Hai Chuyen a indiqué que le gouvernement avait changé de méthod​ologie ​en employant désormais une approche multidimensionnelle de la pauvreté pour la période 2016-2020. ​Le but est de mieux favoriser l’accès des citoyens aux services sociaux de base tout en prenant des mesures pour aider les pauvres à améliorer leurs revenus. Il s'agit d'une nouvelle approche conseillée par la communauté internationale. Le Vietnam est parmi les premiers pays d’Asie à l'appliquer. Il ​entend par ailleurs ​poursuivre le renouvellement de ses politiques en la matière et de mobiliser diverses ressources pour atteindre les objectifs qu'il s'est fixé. -VNA