dimanche 20 août 2017 - 01:42:14

Entreprises publiques : restructuration pour un rôle plus effectif

Imprimer

La restructuration des entreprises publiques permettra à ces dernières de mieux tenir leur rôle dans le cadre d'une économie de marché à orientation socialiste ainsi que de mieux fonctionner avec les biens publics qui leur sont confiés.

C'est ce qu'a affirmé le Premier ministre Nguyen Tan Dung en présidant jeudi à Hanoi une conférence bilan de dix années de restructuration, de renouvellement, de développement et d'amélioration de l'activté des entreprises publiques (période 2001-2010).

Les administrations et organismes compétents ont réussi à élaborer durant ces dix années un ensemble de mécanismes coordonnés en matière de gestion par l'Etat des entreprises du secteur public, de gestion des droits de propriété, ainsi que de gestion de la production et du commerce au sein de ces entreprises, a estimé Nguyen Tan Dung en appréciant le rapport du Comité de pilotage de la restructuration des entreprises publiques.

Grâce à cette réorganisation, la taille des entreprises s'est développée, l'effectivité de leurs activités s'est améliorée, et les revenus de leurs employés ont augmenté. Point particulier, l'actionnarisation a abouti à une multiplicité de propriétaires qui est un nouveau mécanisme de gestion plus transparent pour l'entreprise.

Selon le chef du gouvernement, les entreprises publiques ont répondu aux attentes de l'Etat en matière d'intervention et de stabilisation de l'économie, notamment dans la garantie de la sécurité énergétique comme du marché monétaire. Elles ont contribué notablement au développement socioéconomique de tels que l'aviation civile, les télécommunications, la construction de grands ouvrages, de la sécurité et de la défense..., auxquels le secteur privé est incapable de participer.

Il demeure cependant des faiblesses selon Nguyen Tan Dung qui a notamment souligné un manque d'homogénéité des mécanismes de gestion et des retards dans la poursuite de l'actionnarisation de ces entreprises. A cela s'ajoute le fait que plusieurs de ces entreprises n'ont pas accompli leurs tâches, ou ont une activité trop peu rentable, et pour quelques-unes, des pertes qui perdurent...

Le Premier ministre a également insisté sur la tâche constante pour les temps à venir de poursuivre le renouvellement et la restructuration de ce secteur afin de permettre à ses composantes d'exercer leurs activités plus efficacement, de mieux tenir leur rôle et mieux remplir les tâches à elles confiées par le Parti et l'Etat, à commencer par la stabilisation de l'économie nationale.

C'est pour cette raison que les ministères et branches doivent s'employer à perfectionner les mécanismes de gestion de l'Etat, de gestion des droits de propriétés et de gestion des affaires au sein des entreprises publiques.

Le Premier ministre a enjoint les ministères, branches et localités d'approuver cette année le plan de restructuration des entreprises publiques relevant de leur tutelle, ainsi que de perfectionner les équipes de dirigeants des groupes, compagnies générales et entreprises publiques.

Lors de cette dernière décennie, le pays a réorganisé plus de 4.750 entreprises dont près de 3.390 ont été actionnarisées.

En octobre 2011, le pays comptait 1.309 entreprises publiques dont 452 du secteur de la sécurité et de la défense, ainsi que le reste exerçant une activité commerciale. Les groupes et compagnies générales d'Etat recourent d'ores et déjà à plusieurs catégories de propriété et opèrent dans les secteurs clés de l'économie vietnamienne. -AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres