Cérémonie de signature d’une coopération entre le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville et celui de la santé, le 16 juin dans la mégapole du Sud.

Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Hô Chi Minh-Ville possède actuellement un réseau d’hôpitaux et de cliniques modernes, ainsi qu’un contingent de médecins professionnels grâce auxquels elle compte promouvoir le tourisme médical, a-t-on appris lors du séminaire «Orientation de développement du tourisme médical à Hô Chi Minh-Ville», organisé le 16 juin par le Service municipal du tourisme et celui de la santé.

Selon Nguyên Viêt Anh, responsable du Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, chaque année, la mégapole du Sud accueille de nombreuses personnes venues de différentes localités du pays, ainsi que des Viêt kiêu (Vietnamiens résidant à l'étranger) et des étrangers pour des consultations médicales, qui représentent environ 40% des patients de la ville. Ce qui les attire, ce sont des frais médicaux très accessibles et des services qui atteignent souvent les normes internationales.

[Un premier bureau de tourisme médical au Vietnam]

Cependant, le tourisme médical est encore peu développé au Vietnam. Selon Nguyên Thi Thoa, du Service municipal de la santé, «dans un premier temps, le Service municipal du tourisme et celui de la santé se coordonneront sur certains secteurs médicaux que sont examen général, dépistage des maladies, chirurgie esthétique, dentisterie et médecine traditionnelle. Après une année, le tourisme de santé s’élargira».

Les deux services ont d’ailleurs signé un contrat de coopération pour la promotion du tourisme de santé et l’élaboration de règles et critères. –CVN/VNA