Hanoi (VNA) - Certains cultivateurs vietnamiens subjuguent leurs voisins avec des fruits et légumes à la taille qui dépassent l’entendement : des courges de près de 100 kg, des citrons pesant 2 kg, voire plus ou encore des courges éponges de 2 mètres de long. Hors norme.

Dans les pays occidentaux, il n’est pas rare de voir des variétés de fruits et légumes se développer de manière démesurée. Mais la chose est toute nouvelle au Vietnam. Et point de sélection ou de modification génétique dans le cas présent puisque, de l’aveu même des cultivateurs, ils achètent les semences au hasard. Petite sélection.

Des courges éponges de 2 mètres de long

Photo : internet

La courge éponge (Luffa aegyptiaca) est une plante grimpante de la famille des cucurbitacées. Ses fruits sont très prisés en été pour un potage de légumes. La famille de Trân Hông Nam, qui vit dans le 7e quartier de la ville de Bac Liêu, province éponyme (Sud), a une tonnelle de courges éponges qui donne des fruits extrêmement longs.

«Normalement, cette plante donne des fruits longs de 20-50 cm, mais la variété que j’ai en produit des longs de 1,8-2 m», présente le maraîcher. Le propriétaire des lieux raconte qu’il y a deux mois, un de ses amis lui a offert quelques graines et lui a dit que c’était une variété rarement et difficilement cultivée au Vietnam, sans toutefois aborder la taille des fruits. «Concernant le fumage, j’ai placé des têtes de crevettes au pied des plants. La floraison est normale mais quand les fruits apparaissent, ils s’allongent sans cesse. C’est à peine croyable ! Ma femme et moi avons dû rehausser la tonnelle pour que les fruits ne touchent pas le sol», raconte Trân Hông Nam.

La plupart des cultivateurs estiment que ces résultats hors du commun sont dus aux conditions pédologiques. En attendant qu’une équipe de scientifiques décide de lancer une étude sur le sujet, pour lever le mystère.

Des citrons pesant

 

Photo : internet

L’arboriculteur Duong Quang Quê, 78 ans, dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), a réussi à cultiver des citronniers qui donnent des fruits énormes. Chacun pourrait atteindre deux ou trois kilos, voire six kilos à maturité. «J’ai acheté ces plants à la pépinière régionale sans y prêter attention. Six mois après avoir été mis en terre, ils ont commencé à donner des fruits. Désormais, chaque citronnier produit environ 20 fruits par an, toute l’année», présente le cultivateur. De plus, ces citrons sont sans pépins et très bons sur le plan gustatif. Et d’insister sur le fait qu’il n’y a aucun secret de culture. En raison de la demande élevée, chaque fruit est vendu entre 250.000 et 300.000 dôngs.

Des courges cireuses de près de 100 kg

Photo : internet

Les maraîchers du village de Chanh Trach, commune de My Tho, district de Phù My, province de Binh Dinh (Centre), ont réussi à cultiver une variété de courge cireuse gigantesque. D’après les cultivateurs, cette variété peut donner des fruits de 50 à 90 kg. Fait étonnant : seuls les légumes cultivés ici peuvent atteindre cette taille. Si l’on apporte les graines ou les plants ailleurs, les courges affichent des dimensions normales. Le potager de 300 m² de Tam Giao a donné cette saison plus de 50 fruits. «Pour favoriser leur développement, nous avons dû construire une tonnelle en bambou des plus solides. Quand les fruits grossissent, on place dessous une corde pour les soutenir», précise-t-il.

Un dolique bulbeux de 35 kg

Photo : internet

Le paysan Trân Van Hùng, dans le distrcit de Phong Châu, ville de Viêt Tri, province de Phu Tho (Nord), a ébahi ses voisins avec ce dolique bulbeux de 35 kg que sa fille a récolté dans son jardin. «J’ai planté un pied acheté au marché dans la haie de mon jardin. Dix mois plus tard, un matin, ma fille a vu une partie du tubercule sortant du sol. Il lui a fallu une heure et demi pour l’extraire», raconte-t-il, hilare. Trân Van Hùng affirme qu’il n’a accordé aucun soin particulier à ce plant. Le dolique bulbeux (ou jicama) est un tubercule à la chair légèrement sucrée. Au Vietnam, les gens aiment le consommer cru avec un mélange de sel et de piment. Il est aussi possible de l’incorporer dans une salade mixte. -CVN/VNA