jeudi 24 août 2017 - 14:10:14

Début d'un séminaire de pratique de déminage

Imprimer

Un séminaire de pratique des techniques et d'équipements de déminage avancés a débuté jeudi à Hanoi.

Il a été co-organisé par le Comité d'Etat sur le programme national d'action pour la limitation des dégâts causés par les bombes et mines au Vietnam, le fonds des vétérans américains au Vietnam (VVAF), et le Centre international de déminage humanitaire de Genève (GICHD).

Neutraliser les bombes, mines et autres munitions non explosées subsistant après la guerre est une tâche urgente, a déclaré Pham Quang Xuan, vice-président de l'organe permanent du Comité de pilotage 504.

Ces munitions dont le volume s'élève à des centaines de milliers de tonnes sont encore dispersées et dissimulées aujourd'hui dans la totalité des 63 villes et provinces du pays. Ce travail exige des investissements, des recherches comme de l'équipement ultra-moderne afin d'accélérer les opérations de déminage au service du développement socioéconomique national, a-t-il poursuivi.

Les 24 et 25 novembre, les députés seront informés de la situation des zones non nettoyées et des difficultés de déminage au Vietnam, avant de discuter des moyens technologiques avancés et effectifs convenant aux conditions réelles du Vietnam.

Le Premier ministre a approuvé en avril 2010 le programme national d'action pour la limitation des dégâts causés par les bombes et mines pour la période 2010-2025 afin de les éliminer de moitié au moins puis totalement afin d'assurer la sécurité de la population, d'aider leurs victimes à s'intégrer dans la société, ainsi qu'à assurer le développement socioéconomique du pays.

Selon les statistiques, la superficie totale de terres comportant des munitions non explosées est de 6,6 millions d'hectares, soit 20,12% du territoire, ce qui permet d'évaluer la durée des opérations de déminage à plusieurs centaines d'années pour un coût estimé à 10 milliards de dollars.-AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres