Hanoi (VNA) – L’indemnisation​ des habitants touchés par l'incident environnemental dans quatre provinces côtières centrales du Vietnam doit être transparente et démocratique, a déclaré le 24 avril le vice-Premier ministre  Truong Hoa Binh, qui a présidé une réunion à ce sujet.

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, un an après l’incident écologique causé par la Sarl de sidérurgie Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh (Centre) dans ces quatre localités centrales, les autorités locales ont achevé une grande partie du plan d'indemnisation des populations touchées.

Des pêcheurs de la commune de Ky Ninh du district de Ky Anh de la province de Ha Tinh. Photo: VNA

Pendant ce temps, l'exploitation des produits aquatiques dans cette région a également été stabilisée.

Saluant les efforts déployés par les provinces ​pour accélérer le processus de compensation, le vice-Premier ministre Truong Hoa Binh a demandé aux autorités locales d'assurer l'identification précise des personnes ​lésées afin d'éviter les phénomènes négatifs, d’achever complètement ​l'indemni​sation avant le 30 juin de cette année.

Il a exhorté les présidents des Comités populaires des quatre provinces touchées à présenter au gouvernement des données détaillées sur le montant d​es sommes de compensation, ajoutant que le ministère des Finances est chargé de diriger et superviser ces activités, et il a aura ​des inspections si nécessaire.

Il a également demandé au ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement de continuer l'évaluation de la qualité de l'eau de mer ainsi que la supervision des activités de la Sarl de sidérurgie Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh.

Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a été invité à continuer de recueillir des échantillons de fruits de mer, d'eau de mer et de sédiments, au service de l'aquaculture et de la production et de l'exploitation du sel.

Il a demandé aussi à la force de surveillance des ressources halieutiques de se coordonner étroitement avec les quatre provinces en renforçant l​es patrouilles et en guidant les pêcheurs pour ne pas exploiter les fruits de mer dans les fonds marins ​à environ 20 milles nautiques hors de la côte de Ha Tinh à Thua Thien-Huê.

Poissons échoués sur la plage suite aux rejets toxiques de la Sarl de sidérurgie Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh. Photo: Laodong

En avril, des millions de poissons et de crustacés morts ​​ont été trouvés sur les plages des provinces de Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et de Thua Thiên- Huê, conduisant les autorités à interdire la consommation des produits de mer et portant un coup sévère à l’industrie de la pêche.

Une enquête, menée ​plusieurs semaines par une bonne centaine d’experts de 30 organismes vietnamiens et étrangers, a permis d’établir que Formosa, qui ​possède dans le Centre du pays un immense complexe sidérurgique, était responsable.

Les experts ont identifié une source importante de déchets dans la région de Vung Ang, province de Hà Tinh, avec plusieurs substances hautement toxiques qui se sont ​diffusées dans la mer de Hà Tinh à Thua Thiên-Huê.

Ils ont découvert ​plusieurs infractions de la Sarl Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh, ainsi que des incidents ​lors de ​ses ​tests de fonctionnement ​qui étaient directement responsables de la toxicité de ses eaux usées, supérieure aux normes autorisées.

La Sarl Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh a reconnu être responsable de cette grave pollution de l’environnement marin et demandé pardon au gouvernement et au peuple vietnamiens. Elle s’est engagée à verser 500 millions de dollars de dédommagements, et à ne pas laisser se reproduire d'infractions ​à la loi ​sur l’environnement et les ressources en eau. - VNA