Fumées au centre de Kuala Lumpur. Photo: VNA


C’est l’heure pour les pays membres de l’Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (l’ASEAN) de coordonner leurs actions pour lutter contre les incendies de forêts en Indonésie.

Selon un récent communiqué de presse du ministère singapourien des Affaires étrangères, ce pays appelle les 10 pays membres de l'ASEAN à agir pour la prévention et l’empêchement des incendies de forêts, qui créent des perturbations importantes dans la région.

Singapour a proposé de mettre en place un système commun de surveillance au sein de l'ASEAN. Cette proposition sera discutée dans le cadre du Sommet de l'ASEAN qui se déroulera le mois prochain, en Malaisie.

Les incendies de forêt en Indonésie, depuis presque deux mois, ont fait 10 morts et auraient provoqué des maladies respiratoires sur environ 500.000 personnes.

Les pays voisins de l’Indonésie comme Singapour, la Malaisie ou ceux un peu plus loin comme la Thaïlande et les Philippines, sont aussi affectés. Des écoles ont dû fermer, la circulation aérienne est perturbée. Après la Thaïlande, les Philippines ont dû annuler plusieurs vols domestiques, mettre les hôpitaux en situation d’alerte.

Selon l'Agence de presse malaisienne Bernama, le ministre malaisien des Ressources naturelles et de l’Environnement, Datuk Seri Dr Wan Junaidi Tuanku Jaafar, a entamé le 27 octobre une visite en Indonésie pour discuter avec la ministre indonésienne des Forêts et de l'Environnement, Siti Nurbaya Bakar, de la signature d’un mémorandum entre les deux pays dans le règlement de la question des fumées dues aux incendies de forêts. En plus, la Malaisie continuera de dialoguer avec l’Indonésie sur des assistances nécessaires en la matière.

Récemment, l'Agence maritime malaisiene (MMEA) a envoyé un Canadair CL-415 et un hélicoptère Sud-Aviation SA365 Dauphin pour l’extinction d’incendies au sud de Sumatra, Indonésie.– VNA