Khac Hung a remporté deux prix de «Musicien de l’année» et «Producteur de l’année», mis en jeu pour la première fois. Photo: VNA
Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Les jeunes artistes Khac Hung, Lê Thiên Hiêu, Noo Phuoc Thinh et Hoàng Rob sont montés sur l’estrade de la cérémonie de remise des 12e prix Công hiên (Victoires de la musique), le 25 avril à Hô Chi Minh-Ville. Et c’est plus que mérité, au regard du travail réalisé en 2016 pour la musique vietnamienne.

La cérémonie de remise des 12e prix Công hiên (les Victoires de la musique vietnamienne) a eu lieu le soir du 25 avril à l’Opéra de Hô Chi Minh-Ville, en présence de Nguyên Duc Loi, directeur général de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).

Cette 12e édition était coproduite par le journal Thể thao & Văn hoá (Sports & Culture) de la VNA et la Compagnie par actions de la communication VietSEA.

En jeu, neuf prix : «Producteur de l’année», «Vidéo musicale de l’année», «Chanson de l’année», «Album de l’année», «Programme de l’année», «Événement musical de l’année»,  «Révélation de l’année», «Musicien de l’année» et «Chanteur de l’année».       

Dans la nouvelle catégorie «Producteur de l’année», le prix a été attribué au jeune musicien Khac Hung (né en 1992). Ce dernier a conquis le jury avec ses hits qui ont fait un véritable «carton» auprès des jeunes comme Sau tất cả (Après tout), Yêu (Aimer), Con đường tôi (Mon chemin). Il a aussi remporté le prix de «Musicien de l’année», qui vient couronner une année 2016 décidemment exceptionnelle. 

La jeune garde s’affirme

Bống bống bang bang, composée par Only C Nguyên Phuc Thiên et interprétée par Group 365, a été élue «Vidéo musicale de l’année». Il s’agit de la musique du film Tâm Cám chuyện chưa kể (Tâm et Cám, l’histoire inconnue), «Cerf-volant d’argent» 2016. 

Ông bà anh (Mes grands-parents), composée et interprétée par Lê Thiên Hiêu (né en 1995), a remporté la catégorie «Chanson de l’année». Cette œuvre, dont le contenu rappelle au public la vie simple mais heureuse des Vietnamiens dans les années 1980 et 1990, a été vue plus de 40 millions de fois sur Youtube.
 

Hoàng Rob, le «phénomène» vietnamien du violon contemporain, a été élu «Révélation de l’année». Photo: VNA

Né en 1991, Hoàng Rob, considéré comme le «phénomène» vietnamien du violon contemporain, est devenu la «Révélation de l’année».

Noo Phuoc Thinh a quant à lui obtenu le titre de «Chanteur de l’année» pour ses contributions à la musique nationale en 2016.

L’«Album de l’année» est revenu à «Bản nguyên» (Original), de la chanteuse Trân Thu Hà, avec des morceaux rock associant styles européen et vietnamien. Une reconnaissance méritée pour un opus qui porte bien son nom.

«Sing my song - Bài hát hay nhất» (Meilleure chanson), programme de télé-réalité pour chercher des chanteurs-compositeurs de talent, a été désigné «Programme de l’année».

Enfin, le prix «Événement musical de l’année» a été attribué à Đôi bàn tay thắp lửa (Deux mains allument le feu) du groupe Buc Tuong (Le Mur).
Une représentation artistique lors de la cérémonie de remise des 12e prix Công hiên, le 25 avril à Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA

Et pour que le spectacle soit total, la cérémonie de remise des 12e prix Công hiên a vu défiler sur scène les chanteurs Tùng Duong, Noo Phuoc Thinh, Soobin Hoàng Son et les chanteuses Hô Ngoc Hà, Dông Nhi, pour des prestations qui ont reçu les vives acclamations du public.

Le mot de la fin revient à Lê Xuân Thành, rédacteur en chef du journal Thể thao & Văn hoá : «+Công hiên+ a été lancé en 2004. Ce prix vise à reconnaître et honorer les contributions des meilleurs artistes, musiciens et producteurs à la musique vietnamienne durant l’année écoulée selon le point de vue des journalistes spécialisés». -CVN/VNA