Hanoi (VNA) - Nguyên Huu Tho, un enseignant de l’École normale supérieure de technologies de Vinh Long (Sud), vient d’inventer un robot qui frappe le tambour de l’école. Une invention remarquable qui contribue à maintenir le style traditionnel des écoles vietnamiennes.

L’enseignant Nguyên Huu Tho et son œuvre. Photo : Dân Tri

Ses travaux ont débuté en 2014. D’une hauteur de 1,6 m, ce robot en fer zingué possède deux pieds, un moteur, un bras... Sa durée de vie prévue est d’une vingtaine d’années.

«Pour moi, la difficulté est de programmer la date et l’heure exactes de l’appel par tambour, ainsi que d'obtenir un rythme correct et une bonne sonorité du tambour», explique Nguyên Huu Tho. Et d’ajouter que «ce robot peut réaliser des frappes d’un ou trois sons, selon l’installation».

«En dehors d’un raccord à une prise électrique, j’ai aussi installé un accumulateur électrique pour un fonctionnement régulier du robot en cas de panne du réseau électrique», précise-t-il.

La naissance de ce robot aide les écoles à économiser le coût d’un salarié affecté au tambour. Auparavant, l’enseignant Nguyên Huu Tho avait fabriqué un système de sonnerie pour les écoles, mais le tambour reste traditionnel dans les écoles vietnamiennes.- CVN/VNA