Le président Truong Tan Sang et son homologue islandais Olafur Ragnar Grimsson inspectent la garde d'honneur au Palais présidentiel à Hanoi. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le président du Vietnam Truong Tan Sang et son homologue islandais Olafur Ragnar Grimsson ont partagé le souhait d’intensifier la coopération entre le Vietnam et l’Islande dans l’économie, le commerce et l'investissement, lors de leur entretien à Hanoi le 4 novembre.

Le président Truong Tan Sang a estimé que la visite d’Etat du président islandais créerait un nouveau cadre de coopération entre les deux pays.

Le Vietnam est en train de faire des efforts pour changer son modèle de croissance, tout en accélérant sa restructuration économique pour le développement national rapide et durable, vers la modernisation et l'industrialisation, a annoncé M. Truong Tan Sang.

Il a également souligné les efforts du Vietnam d'intégration internationale, ajoutant que le pays avait rejoint de nombreux accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux, et approfondi ses relations avec tous ses partenaires.

Concernant les relations avec l'Islande, le président Truong Tan Sang a demandé l'augmentation des échanges et des contacts à tous les niveaux. Il a salué l'accord de coopération dans la géothermie signé lors de cette visite entre le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce et le ministère islandais des Affaires étrangères.

Les deux parties doivent aider leurs entreprises à chercher des opportunités d'affaires et à se connecter, en particulier dans les domaines d’excellence de l'Islande où le Vietnam a des demandes, telles que la pêche et la transformation des produits halieutiques, les énergies renouvelables.

Le chef de l’Etat vietnamien a également remercié l'Islande et l'Association européenne de libre-échange pour avoir reconnu le Vietnam comme une économie de marché. Il a souhaité que l'Islande accélère les négociations d'un accord de libre-échange entre les deux pays, en tenant compte de l'écart de développement, pour le conclure le plus tôt possible et permettre ainsi à leurs entreprises d’accéder au marché de l’autre plus facilement.

Il a également invité les deux pays à étudier la possibilité de négocier d’accords de coopération dans l'éducation et la formation, ainsi qu’à échanger des expériences sur le bien-être social, l'égalité des sexes, les soins pour les enfants et handicapés.

Il espérait que le gouvernement islandais continuerait de créer des conditions favorables à la communauté vietnamienne d’Islande afin qu’elle s’intègre bien dans le pays d’accueil et joue le rôle de passerelle d'amitié entre les deux pays.

Pour sa part, le président Olafur Ragnar Grimsson a informé que sa visite visait à élargir la coopération entre son pays et le Vietnam dans de nombreux domaines, en particulier dans la pêche durable, l'exploitation et l'utilisation de l'énergie propre, les liens entre universités.

Il a noté l'importance de l'accord-cadre sur les changements climatiques signé à Paris en octobre dernier, souhaitant que le Vietnam participe activement à ce mécanisme de dialogue.

L'Islande est prête à aider le Vietnam à développer les énergies renouvelables comme un des moyens pour répondre au changement climatique.

Le président islandais a annoncé que deux conférences sur la pêche, les énergies renouvelables et la géothermie se tiendront au cours de sa visite, avant de promettre d’accorder plus de bourses aux étudiants vietnamiens dans ces domaines.

Il a également jugé nécessaire de clôturer bientôt les  négociations sur les accords de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne, l'Association européenne de libre-échange, et l'Islande.

Les deux présidents ont également discuté de questions régionales et internationales d'intérêt commun. Le président Truong Tan Sang a remercié l'Islande d’avoir appuyé la candidature du Vietnam au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, au Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), espérant que l’Islande soutiendrait aussi sa candidature au Conseil de sécurité de l'ONU pour le mandat 2020 à 2021.

Concernant la question en Mer Orientale, les deux dirigeants ont partagé les préoccupations sur les évolutions récentes, et ont souligné la nécessité de régler les différends par des mesures pacifiques, conformément au droit international, à la Charte de l’ONU, notamment à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Ils ont également convenu que les parties concernées devaient parvenir à un code de conduite (COC) en Mer Orientale, le considérant comme un moyen efficace pour assurer la paix, la stabilité, la sécurité, la sûreté et la liberté de la navigation maritime et aérienne ainsi que les échanges commerciaux dans cette région maritime.

Après l’entretien, les deux présidents ont assisté à la signature d'un protocole d'accord de coopération dans la géothermie entre le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce, et le ministère islandais des Affaires étrangères, et un autre de coopération entre l’Université nationale de Hanoi et l'Université de Reykjavik.

Ils ont également tenu une conférence de presse conjointe à l'issue de leur entretien. -VNA