Photo: VNA

Le Groupe malaisien Toyo Ink entend conclure les derniers accords ​nécessaires à l'exécution de la convention BOT (Bâtir-Opérer-Transférer) portant sur la Centrale thermoélectrique Sông Hâu 2, dans la province de Hâu Giang (Sud).

Toyo Ink, qui a été ​retenu en 2012 par le gouvernement vietnamien en tant qu'investisseur principal ​dans ce projet, finalise actuellement les derniers accords ​de location ​de foncier et ​de fourniture de charbon, ainsi que les modalités de financement de l'opération.

Selon Song Kok Cheong, directeur ​de gestion de Toyo Ink, le groupe espère que les autorités vietnamiennes lui délivreront le plus tôt possible la licence d’investissement et qu’il parvien​dra à ​entrer en joint-venture avec les grands groupes d’électricité vietnamiens.

Sông Hâu 2 est l'une des trois centrales thermiques à charbon du grand projet de Centre d'électricité Sông Hâu, ​qui comprend Sông Hâu 1 (1.200 MW) et Sông Hâu 3 (2.000 MW). Situé dans la commune de Phu Huu A, district de Châu Thanh de la province de Hâu Giang (delta du Mékong), le Centre d'électricité Sông Hâu ​approvisionnera le Sud. Le premier turbo-alternateur de Sông Hâu 2 ​est prévu pour entrer en service dans le courant  du 2e trimestre 2021, ​et le second, durant le 2e trimestre 2022. -NDEL/VNA