An Giang (VNA) – Lors des jours fériés du Têt du Singe 2016, la province d'An Giang (delta du Mékong) a attiré près de 600.000 visiteurs, soit une croissance de 87 % sur un an, selon le Service provincial de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Le secteur provincial du tourisme a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 20 milliards de dongs.

Des touristes dans la forêt de cajeputiers de Trà Sư. Photo: Internet
Les sites les plus fréquentés sont la forêt de cajeputiers de Trà Sư, la zone commémorative de Ton Duc Thang, les zones touristiques de Nui Sam, de Nui Sap, de Nui Cam, de la colline de Tuc Dup.

Située dans la commune de Van Giao, district de Tinh Biên, Trà Su est une forêt inondée typique du delta du Mékong d'une superficie de 845 ha, qui abrite 140 espèces végétales.

Elle est aussi le refuge de 11 espèces de mammifères, 22 de reptiles, 5 de batraciens, 70 d’oiseaux (dont deux inscrites dans le Livre Rouge du Vietnam : Tantale indien -Mycteria leucocephala- et Anhinga roux -Anhinga melanogaster-) et de nombreuses espèces de poissons.

La forêt de cajeputiers de Trà Sư abrite 70 espèces d'oiseaux. Photo: Internet

An Giang possède aussi de beaux paysages et vestiges historiques. Ainsi, la commune de My Hoa Hung de la ville de Long Xuyen où les touristes peuvent découvrir le site dédié à la mémoire de Ton Duc Thang, feu vice-président du Vietnam (1960-1969) puis président du Vietnam (1969-1980), visiter des vergers, se promener sur la rivière, prendre un bain de boue alluviale, participer à la rentrée des récoltes et des fruits, pêcher à la ligne, ou encore participer à des jeux traditionnels ou à la préparation de plats. -VNA