Hanoi (VNA) - Le ministère de l’Industrie et du Commerce collabore avec les services et les entreprises concernées pour assurer un approvisionnement suffisant lors du Nouvel An lunaire 2017 (Année du Coq).

À l’approche du Têt 2017, les supermarchés préparent d’importants stocks.

Selon les économistes, les prix connaissent durant cette période une augmentation d’entre 5 et 10%, et de 5% par rapport au précédent Têt.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a estimé qu’à cette occasion, le pouvoir d’achat des mois à l’approche du Nouvel An lunaire 2017 pourrait augmenter de 10% à 15% en comparaison des mois précédents, et de plus de 8% et 10% qu’au dernier Têt.

En plus, un grand nombre de produits spécifiques au Têt est prêt dans les zones rurales, soit plus de 15% que lors du dernier Têt. Il s’agit notamment de produits de première nécessité, de produits alimentaires frais, de boissons..., d’une valeur estimée de 250.000 milliards de dôngs.

Dans les zones rurales, les produits sont mis en vente dans plus de 8.600 marchés, 810 supermarchés et une centaine de centres commerciaux, sans compter des milliers de boutiques et de foires commerciales.

Lancer des promotions pour augmenter la consommation

Outre les canaux de vente traditionnels, pour ce Têt, beaucoup d’entreprises s’intéressent à la vente en ligne. Pour mieux séduire les consommateurs, elles lancent de nombreux programmes promotionnels.

Les entreprises et les distributeurs s’intéressent beaucoup aux zones rurales.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a dit que le pouvoir d’achat va augmenter fortement à partir du 17 janvier (20e jour du dernier mois lunaire 2016), en particulier après le 20 janvier, soit le 23e jour du dernier mois lunaire 2016 - Têt ông Công - ông Tao (culte du Génie de la terre et des Génies de la cuisine). Ce ministère a affirmé que les prix ne connaîtront pas de forte hausse, puisque les programmes de stabilisation des prix ont été lancés par de grands distributeurs. Plus concrètement, les chaînes Big C, Vinmart, Aeon, Saigon Co.op... ont lancé de tels programmes.

Pour leur part, les services locaux de l’industrie et du commerce ont coopéré avec les producteurs et les distributeurs pour commercialiser des produits dans les zones reculées. -CVN/VNA