On danse lors des noces.Photo : VNA
Hanoi (VNA) - La cérémonie de mariage des Giay se compose de nombreux rites, transmis de génération en génération. Elle reflète la vie culturelle unique de cette ethnie minoritaire.

Le rituel des noces est complexe. Un cortège accompagne le futur époux vers la demeure de sa promise. Il est composé de quatre hommes jouant de la trompette, de deux personnes âgées, d’un garçon d’honneur, de deux jeunes filles, d’un homme menant le cheval et de quelques personnes dont les bras sont chargés de cadeaux. Devant la porte de la maison de la mariée, on place huit tasses d’alcool sur une table. Le marié et ses proches doivent les boire après avoir écouté et entonné des chants alternés. Les deux époux entrent ensuite dans la maison et se prosternent devant l’autel. Puis, ils se rendent chez le marié, où l’on fête ce jour faste par un repas et par la représentation de chants traditionnels.

Les paroles des chansons interprétées lors du mariage prodiguent des conseils à la jeune épouse. Elles sont aussi emplies de bons vœux pour que la vie conjugale soit heureuse. Les chants de la cérémonie de mariage des Giay sont une tradition encore très ancrée dans la culture de cette ethnie. –CVN/VNA