Zone d'aménagement du site de la centrale nucléaire de Ninh Thuan I à Vinh Tuong. Photo: Khoahoc.TV

 

Ninh Thuan (VNA) - Le renforcement de l’information et de la communication sur le développement de l’électricité nucléaire a fait l'objet d'un colloque le 10 novembre dans la province de Ninh Thuan (Centre).  

Placé sous l'égide du Département de l’énergie atomique du ministère des Sciences et des Technologies et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), ce colloque s'inscrivait dans le cadre du projet de coopération technique VIE 2010.

Les expériences internationales ont montré que l’information et la communication a un rôle de plus en plus important pour un pays qui s'engage dans le développement de l’énergie nucléaire comme le Vietnam.

L’information et la communication sont l'un des 19 points du développement des infrastructures d’électricité nucléaire, selon l’AIEA.

Ces tâches doivent être ​menées régulièrement, a souligné Mme Tiina Tigerstedt de l’AIEA, appréciant particulièrement ​les tâches menées en la matière lors de ces derniers temps au Vietnam.

M. Le Kim Hung, directeur du Service des Sciences et des Technologies de la province de Ninh Thuan, localité où doit être implantée la première centrale nucléaire du pays, a annoncé que ​cette dernière avait renforcé ​la communication sur la ​réalisation de ce projet après avoir créé un comité.

La ​majorité ​de la population de Ninh Thuan ​a exprimé son consensus avec l’Etat concernant le processus de préparation du chantier des deux centrales nucléaires Ninh Thuan 1 et Ninh Thuan 2, a-t-il affirmé.

Ninh Thuân 1 et Ninh Thuân 2 ​seront équipées ​chacune de deux alternateurs d’une puissance unitaire de 1.000 à 1.200 MW.

Ninh Thuân 1 sera construite sur 443,11 ha de terre ferme et 440,57 ha de mer dans le hameau de Vinh Truong, dans la commune de Phuoc Dinh du district de Thuân Nam, et Ninh Thuân 2, ssur 380,91 ha de terre ferme et 377,63 ha de mer du hameau de Thai An, dans commune de Vinh Hai du district de Ninh Hai. -VNA