vendredi 18 août 2017 - 04:43:16

Préserver et valoriser le chant alterné Xoan

Imprimer

Le chant alterné xoan de la province de Phú Thọ, terre des rois Hùng, fondateurs de la nation, a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO le 24 novembre 2011. A l’ère de l’intégration au monde, il était plus que jamais nécessaire de sauvegarder ce chant, symbole de la richesse identitaire et culturelle vietnamienne.

Pour le quatrième anniversaire de l’inscription par l’UNESCO du chant xoan au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, la province de Phu Tho organise diverses activités pour promouvoir ce chant et la terre des rois fondateurs. Le site historique du temple des rois Hùng accueille en effet le festival des chants folkloriques, dont le xoan. La ville de Viêt Tri organise un programme où les airs de xoan sont interprétés par des enfants et adolescents. Hà Kế San, vice-président du comité populaire de la province de Phu Tho : « Notre province a formé 62 chanteurs et organisé 101 cours d’initiation au chant xoan. Il existe aussi des formations dispensées par l’éducation nationale. Ces actions visent à perpétuer ce chant qu’il faut sauvegarder de toute urgence. »

Le compositeur Đặng Hoành Loan travaille depuis quatre ans à la préservation du chant xoan : « La province de Phu Tho s’efforce depuis plusieurs années de transmettre cet art et de former des personnes à l’apprentissage du xoan. Sans une relève de la jeune génération, cet art n’existera plus. Il était donc essentiel pour Phu Tho d’augmenter le nombre d'amateurs du chant xoan. Le Comité populaire et le Service provincial de la Culture, des Sports et du Tourisme ont appliqué très sérieusement le plan d’action national pour la préservation et la valorisation du chant xoan. Ils ont rénové le temple Lãi Lèn où, selon la légende, les rois Hùng ont appris aux habitants de Phu Tho ce chant. Ce temple fut aussi le premier théâtre de chant, de danse et de culte du Vietnam sous toutes les formes d’interprétation. »

Grâce aux efforts des autorités et des habitants de Phu Tho, depuis quatre ans, le chant xoan est de nouveau à l’honneur et sa sauvegarde semble assurée. Nguyễn Bình Định, directeur de l’Académie nationale de Musique du Vietnam : « Nous avons rétabli aujourd’hui presque toutes les formes d’interprétation du chant xoan. Phu Tho conserve précieusement tous les documents concernant cet art. La province veille à entretenir les lieux, pagodes et temples, qui sont liés à ce patrimoine classé par l’UNESCO. Les autorités et les services compétents de Phu Tho mènent des études afin d’enseigner le chant xoan dans les écoles et le présenter lors de programmes artistiques dans le pays et à l’étranger. »

La province de Phu Tho s’efforce aussi de promouvoir le chant xoan auprès des amis internationaux. Ce chant et le culte des rois Hung feront partie des programmes touristiques pour les saisons 2016-2020 et des concerts seront organisés sur les sites historiques. La province de Phu Tho souhaite introduire le chant xoan dans les rencontres internationales, et pour préserver ce patrimoine immatériel, elle a décidé d'en parler dans les médias et sur son site internet. -VOV/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres