​Hanoi (VNA) - Le Vietnam compte 400.000 petites et moyennes entreprises (PME) qui représentent 97% des entreprises vietnamiennes. Secteur stratégique de l’économie, elles seront directement impactées par l’accord de partenariat transpacifique (TPP). Alors, comment faire pour qu’elles en tirent les meilleurs avantages ?

L'accord de partenariat transpacifique comprend 12 pays. Source: Soha.vn
Le TPP prévoit la suppression de 98% des droits de douanes entre les pays signataires dont les Etats-Unis, un des plus importants importateurs pour le Vietnam. Une fois entré en vigueur, cet accord offrira de réelles opportunités aux entreprises exportatrices vietnamiennes et notamment aux PME.

Les secteurs les plus exportateurs tels que le textile, les chaussures, les produits agricoles et aquatiques et le meuble devraient tirer les plus grandes retombées de cet accord. D’importantes possibilités s’ouvriront également au secteur des biens de consommation, à charge pour le secteur de répondre aux exigences des grands marchés.

Nguyen Duong Hieu, directeur général de la  société Lidovit fait savoir:  “ Afin d’améliorer la qualité de nos produits et la compétitivité de notre entreprise, il est désormais essentiel d’investir plus dans l’innovation technologique et dans la formation d’une main-d’oeuvre qualifiée.”

Hoang Van Minh, président de l’association des entreprises vietnamiennes estime que les PME ne sont pas encore prêtes à répondre à d’importantes commandes. Faute de capitaux, elles n’ont pas toujours la possibilité d’accroître leur production. De nouveaux dispositifs devraient donc être mis en place pour leur faciliter l’accès aux prêts bancaires, leur accorder des avantages fiscaux et leur permettre d’acheter des terrains pour élargir leur production.   

Pour pénétrer les marchés exigeants comme les Etats-Unis, le Japon, le Canada, les entreprises vietnamiennes doivent aussi être capables de produire des marchandises répondant à la totalité de leurs critères en matière d’hygiène et de sécurité sanitaire. A ce stade d’avancement, il est indispensable que les petites et les moyennes entreprises prennent connaissance des clauses et conditions du TPP pour pouvoir s’y conformer.

Rappelons que les PME représentent jusqu’à  50% du PIB du Vietnam et emploient 62% de la population active du pays. - VOV/VNA