jeudi 17 août 2017 - 12:50:03

Politique monétaire : bonne gouvernance en 2013

Imprimer

En 2013, le Vietnam a appliqué à bon escient sa politique monétaire. Les bonnes mesures ont été prises à temps par la Banque d’Etat, ce qui a contribué à stabiliser la macro-économie, à juguler l’inflation et à sortir l’économie nationale de la stagnation.

En 2013, l’économie nationale s’est redressée, bien que sa croissance ne soit que de 5,42%. L’indice des prix à la consommation est, en revanche, tombé à 6,04%, soit son plus bas niveau depuis 10 ans.

Ces résultats sont dus à une bonne gouvernance macro-économique et monétaire. L’année dernière, la Banque d’Etat a correctement contrôlé l’offre monétaire, ce qui a permis de juguler l’inflation.

Tran Du Lich, membre du Conseil national de la politique monétaire, explique : "Notre plus grand succès est d’avoir réussi à contrôler l’inflation. Si en 2011, l’indice des prix à la consommation était supérieur à 18%, en 2012, ce chiffre est tombé à 6,81% pour passer l’an dernier à 6,04%. Le taux de change a été stabilisé et la réserve en divises étrangères a augmenté. Il est important de souligner que nous avons maîtrisé l’inflation tout en faisant baisser le taux d’intérêt".

La baisse du taux d’intérêt des prêts a permis aux entreprises locales d’assurer leur production. Rappelons en l’espèce qu’il y a 2 ans, le taux annuel dépassait 20% et qu’il est aujourd’hui à 10%. Certaines banques ont même octroyé un taux annuel préférentiel de 7 à 9%, ce qui équivaut à celui enregistré en 2005, l’année d’or de l’économie nationale. Selon l’économiste Vu Dinh Anh, le taux de prêt a rarement été aussi bas. "Les taux d’intérêt des dépôts et des prêts ont été maintenus à un niveau raisonnable tant pour l’économie nationale que pour les entreprises. L’important est d’utiliser correctement ces prêts alors que le pouvoir d’achat et la demande en investissement progressent lentement", a-t-il précisé.

La Banque d’Etat est aussi intervenue sur le marché de l’or. Les organisations de crédit ont été invitées à réduire leurs prêts en or afin d’éviter les risques liés à ce métal jaune. 2013 a été une année réussie au niveau de la restructuration du système bancaire, notamment celui des banques commerciales. Cinq banques ont dû fermer pour dissolution ou pour fusion. Quatre banques publiques ont été actionnarisées. En 2013, de 30.000 à 35.000 milliards de dongs de créances douteuses ont été réglées.

2014, qui devrait être une année plus propice pour l’économie nationale et mondiale, donnera l’occasion au Vietnam d’accentuer sa restructuration économique. Le contrôle de l’inflation restera la priorité de sa politique monétaire mais l’attention sera également portée sur l’assouplissement du taux d’intérêt et sur la stabilisation du taux de change. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres