jeudi 17 août 2017 - 22:41:26

PM : l'Australie est le plus grand partenaire du Vietnam de l'hémisphère austral

Imprimer

L'Australie est le premier partenaire du Vietnam dans l'hémisphère austral, a affirmé le Premier ministre Nguyen Tan Dung.

Dans son discours prononcé le 17 mars lors d'une discussion avec des chercheurs australiens de premier rang ayant pour thème "Relations Vietnam-Australie : Orientations vers un avenir radieux pour la prospérité des deux pays, et pour la paix, la stabilité et le développement dans la région" à l'Institut Lowy pour la politique internationale - un think tank australien en politique internationale et l'un des 30 premiers du monde, le chef du gouvernement vietnamien a partagé la vision sur les relations entre les deux pays, sur le développement du Vietnam, ainsi que sur des questions de sécurité régionale émergentes. Il a présenté les changements rapides du Vietnam en une trentaine d'années du Renouveau, d'ouverture et de transition économique réussie de son pays.

D'un pays pauvre et sous-développé lourdement dévasté par une guerre d'agression, le Vietnam est devenu un pays en développement de revenu moyen. Il a établi des relations diplomatiques bilatérales avec 185 pays, est un membre actif de plus de 70 organisations internationales, et contribue en toute responsabilité aux activités de nombreuses organisations et forums multilatéraux, s'intégrant activement au monde. Le Vietnam est une destination de commerce et d'investissement attrayante avec près de 18.000 projets d'investissement étranger de plus de 100 pays et territoires cumulant près de 300 milliards de dollars de capitaux enregistrés. Il est aussi un acteur majeur du processus d'édification de la Communauté de l'ASEAN qui doit intervenir fin décembre 2015, a souligné le chef du gouvernement vietnamien.

"Le Vietnam perfectionne actuellement l'Etat de droit, promeut les libertés et la démocratie pour le peuple et ses entreprises, institue globalement les mécanismes d'une économie de marché, restructure son économie tout en changeant de modèle de croissance, élève le rendement, l'efficacité et la compétitivité, développe la culture, et réalise des progrès et la justice sociale, améliore les conditions de vie de sa population, protège l'environnement, s'adapte au changement climatique et s'efforce d'atteindre une croissance annuelle moyenne de 6,5 à 7% pour la période 2016-2020", a rappelé le Premier ministre Nguyen Tan Dung.

M. Richard Broinowski, président de l'Institut de recherche des Relations internationales de l'Australie de l'Etat des Nouvelle-Galles du Sud, ancien ambassadeur d'Australie au Vietnam de 1983 à 1986, a exprimé son admiration devant ce que le Vietnam a fait si l'on a témoigné de ce à quoi ce pays a dû faire face il y a plus de 30 années. Le Vietnam a développé son économie, mais s'intègre aussi au monde avec succès et est devenu un membre important de nombreuses organisations internationales, a-t-il déclaré.

S'agissant de la sécurité régionale, question qui a suscité un vif intérêt des chercheurs, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a souligné que l'Asie-Pacifique recèle des instabilités dûes aux évolutions complexes des points chauds, et que la situation complexe en Mer Orientale suscite une plus grande attention de l'opinion internationale.

"Le Vietnam estime que la paix, la stabilité, la liberté et la sécurité de la navigation maritime et aérienne en Mer Orientale est un intérêt commun aux pays de comme hors de la région. Les instabilités et tensions actuelles ne pourront être réglées qu'une fois que tous les pays, notamment ceux ayant des revendications directes de souveraineté en Mer Orientale, respecteront strictement le droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, s'abstiendront d'avoir des actes unilatéraux susceptibles de complexifier la situation, ne recoureront pas ni menaceront de recourir à la force, appliqueront pleinement et effectivement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et auront élaboré rapidement le Code de conduite en Mer Orientale (COC)", a déclaré le chef du gouvernement vietnamien.

Appréciant vivement le concept de "Confiance stratégique" avancé par le Premier ministre Nguyen Tan Dung lors du Dialogue Shangri-la en 2013, le professeur Carl Thayer, de l'Institut de défense de l'Australie, a exprimé ses fortes impressions sur celui-ci qui est considéré comme un facteur important de garantie de la paix et de la stabilité dans la région.

Sur ce point, M. Nguyen Tan Dung a précisé que pour maintenir de manière durable la paix et la stabilité dans la région, toutes les nations, petites ou grandes, doivent s'intéresser aux questions communes de la région et du monde, ainsi qu'aux intérêts légitimes des autres pays. Il s'agit là d'un fondement de l'intensification des mécanismes de coopération, d'édifiaction de la confiance et de règlement des différends par des mesures pacifiques, conformes à la Charte de l'ONU et au droit international. Les pays doivent prendre en haute estime le rôle des institutions multilatérales et conjuguer leurs efforts pour édifier une structure et une institution régionale stable et durable. Dans cette structure, l'ASEAN doit continuer d'affirmer son rôle central pour lier étroitement et édifier une confiance stratégique entre les partenaires concernés, une confiance mutuelle et durable fondée sur le droit international, le respect de l'indépendance, de la souveraineté, des intérêts légitimes réciproques, et de la coopération égale mutuellement avantageuse, notamment celle au développement.

"La paix et la stabilité sont une grande aspiration de chacun et de chaque pays comme de toute l'humanité. Pour avoir la paix et la stabilité, un des facteurs décisifs est d'édifier une confiance stratégique. Si celle-ci n'est pas, la garantie de la paix, de la stabilité et de la sécurité de l'Humanité sera précaire", a affirmé Nguyen Tan Dung.

Concernant le règlement des différends du Vietnam, il a réaffirmé sa politique constante de les régler par des mesures pacifiques, sur la base du respect du droit international et des normes de conduite régionales. Réaffirmant sa détermination à lutter résolument pour défendre sa souveraineté conformément au droit international, le Vietnam préconise toujours d'avoir une conduite convenable et de profiter des occasions pour réduire les tensions, restaurer la confiance, promouvoir la coopération et l'amitié, ainsi que de s'efforcer d'entretenir le dialogue dans la recherche d'une solution globale et définitive, acceptable par toutes les parties, à la question de la Mer Orientale.

Le Vietnam souhaite que les amis maintiennent leur position objective et constructive pour contribuer efficacement à la paix, à la sécurité, à l'amitié, à la coopération et au développement de la région. Il soutient le rôle croissant de l'Australie dans la structure régionale en formation, et souhaite coopéer étroitement avec l'Australie et d'autres partenaires pour édifier une Asie développée, dynamique, profondément unie dans un environnement de paix, de stabilité, de coopération au développement et de prospérité, a souligné le Premier ministre Nguyen Tan Dung.

Sur les relations entre le Vietnam et l'Australie, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a annoncé que depuis des années, celle-ci est l'un des dix premiers partenaires en commerce du Vietnam. A ce jour, elle compte 320 projets d'investissement au Vietnam représentant 1,651 milliard de dollars. Ses projets d'investissement direct étranger, rentables, se concentrent dans l'industrie, la construction, les services, l'éducation, l'agroalimentaire, et les produits agricoles et aquatiques. La Communauté vietnamienne en Australie de plus de 300.000 Viet kieu et 30.000 étudiants et élèves vivant ou faisant leurs études dans ce pays est une importante passerelle dans le renforcement de la compréhension de la culture, de l'histoire, des coutumes et des belles traditions des deux pays, a-t-il ajouté.

Depuis l'établissement de leurs relations de partenariat intégral en 2009, la coopération entre le Vietnam et l'Australie s'est fortement développée en tous domaines : politique, diplomatie, économie, éducation, culture... Les accords de coopération en matière de défense, de sécurité témoignent de la confiance et de l'heureux développement des relations entre les deux pays, a conclu Nguyen Tan Dung.

Dans la soirée du même jour, le Premier ministre Nguyen Tan Dung, son épouse et la délégation l'accompagnant sont venus à Canberra, poursuivant leur visite en Australie.

Selon l'agenda, le Premier ministre Nguyen Tan Dung aura un entretien avec son homologue australien Tony Abbott et rencontrera des dirigeants australiens. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres