Phu Tho (VNA) - Le tourisme de la province de Phu Tho (Nord) a connu ces derniers temps une véritable envolée, avec de plus en plus de visiteurs vietnamiens et étrangers. La province compte faire du tourisme un moteur de son économie. Et elle y met les moyens.

Avec 1.377 vestiges historiques et culturels dont 72 classés au niveau national, 209 au niveau provincial, «Phu Tho dispose d’atouts certains pour développer le tourisme», a souligné Nguyên Ngoc Ân, directeur du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme. Parmi lesquels la Zone historique nationale spéciale du Temple des Rois Hùng - les fondateurs du Vietnam - considéré comme l’espace culturel le plus sacré du pays.
 

La zone historique nationale spéciale du Temple des Rois Hùng est l'espace culturel le plus sacré du pays. Photo : Trung Kiên/VNA
La province est également le berceau du chant xoan (chant printanier) et du culte aux rois Hùng, inscrits au patrimoine mondial. Phu Tho a aussi été gâtée par la nature. Le Parc national de Xuân Son abrite une faune et une flore extrêmement abondante avec 1.217 espèces végétales, dont 40 inscrites dans le Livre Rouge du Vietnam. La source thermale de Thanh Thuy (dans le district éponyme) est un lieu de villégiature très courue le weekend. Ces sites sont le fer de lance du tourisme provincial.

La province de Phu Tho a mis en place beaucoup de politiques pour valoriser ses potentiels touristiques. Dans le district de Thanh Thuy, qui abrite les sources thermales, une dizaine de complexes touristiques ont été construits dont Dao Ngoc Xanh, Vuon Vua, Sông Thao… Ils créeront des centaines d’emplois locaux. Des tours à destination du district de Thanh Thuy ont été lancés : Hanoi - Thanh Thuy - Temps des rois Hùng (ville de Phu Tho) ; Hanoi - Thanh Thuy - Hoà Binh, etc.

Les investisseurs bénéficient de politiques prioritaires en matière de terrain, de construction d’infrastructures et de promotion touristique. La formation des ressources humaines est également accélérée dans le but d’assurer deux critères : le nombre et la qualité. Le tourisme religieux est privilégié en exploitant les destinations telles que le Temple des rois Hùng, la pagode Tam Giang, la maison commune Thet, le temple Lang Suong, le temple dédié à la Mère Âu Co, l’ancien village de Hùng Lô avec les chants xoan…

Priorité aux tourismes de villégiature et religieux
 
Phu Tho cherche à développer le tourisme religieux. Photo : Trung Kiên/VNA
Grâce à ces politiques adéquates, le tourisme de Phu Tho a connu une envolée. La province accueille chaque année 6-7 millions de touristes, avec une hausse de 5,7% par an. Au total, 245 établissements d’hébergement sont recensés, avec 3.445 chambres. Ces 5 dernières années (de 2010 à 2015), les ressources mobilisées en faveur du tourisme ont augmenté de 10%.

Pourtant, le développement du tourisme n’est pas à la hauteur des potentiels. Les investissements dans ce secteur ne sont pas suffisants pour faire du tourisme un secteur économie important. La plupart des entreprises touristiques sont de petites et moyennes envergures, leur compétitivité laisse à désirer.

«La province doit améliorer ses programmes de promotion de l’investissement pour attirer des investisseurs compétents et expérimentés», suggère Nguyên Manh Than, président de l’Association provincial du tourisme. Et d’ajouter que les investissements devront être concentrés sur deux localités que sont le district de Thanh Thuy (avec son tourisme de villégiature) et la ville de Viêt Tri (tourisme religieux). Viêt Tri compte en effet exploiter plus efficacement les potentiels énormes du Temple des rois Hùng. D’autres localités sont également appelées à valoriser leurs atouts et particularismes. Le district de Tân Son développera l’écotourisme et le tourisme communautaire, celui de Ha Hoa le tourisme religieux et l’écotourisme et le district de Tam Nông l’écotourisme. Certains ouvrages d’infrastructures tels l’autoroute Hanoi - Lào Cai, les ponts Hac Tri, Dông Quang épauleront le développement du tourisme provincial. -CVN/VNA