Le vice-Premier ministre et ministre des AE Pham Binh Minh et le ministre néo-zélandais des AE, Muray McCully. Photo: VNA

Wellington (VNA) - Dans le cadre de sa visite officielle en Nouvelle-Zélande, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères (AE) Pham Binh Minh s'est entretenu vendredi avec le ministre néo-zélandais des AE, Muray McCully.

Les deux dirigeants se sont déclarés satisfaits du bon développement ​du partenariat intégral entre​ leurs pays, appréciant l'efficacité de la mise en œuvre du programme d'action pendant la période 2013-2016, avant de convenir de discuter de l'élaboration ​de son successeur pour la période 2016-2019, et ce, afin de définir les domaines de coopération prioritaires pour cette dernière.

Pham Binh Minh et Muray McCully ont souligné l'importance du renforcement des échanges de délégations de tous échelons entre les deux pays, ​du maintien et de la valorisation eff​ective des mécanismes de coopération ​comme de consultation politique entre les deux ministères des AE, le Comité mixte sur la coopération économique et au commerce Vietnam-Nouvelle-Zélande.

Ils ont été unanimes à intensifier l​a coopération ​au commerce, dans l'investissement et les services, ​ainsi qu'à s'efforcer de porter leurs échanges commerciaux à 1,7 milliard de dollars d'ici à 2020.

Selon le ministre McCully, la Nouvelle-Zélande considère le Vietnam comme un partenaire prioritaire dans la région. Les deux pays possèdent de nombreux potentiels de coopération. Il a proposé de discuter concrètement des secteurs et des produits prioritaire ​dans le commerce bilatéral. Son pays est prêt à accélérer le processus d'évaluation des risques sanitaires des fruits vietnamiens afin de facilit​er ​l'impor​t de produits agricoles, aquatiques et halieutiques vietnamiens. Il a également promis de soutenir le Vietnam en matière de formation et par des transferts de technologies agricoles.

Les deux parties ont affirmé intensifier leur coopération dans la défense et la sécurité, l'éducation, les échanges populaires, et l'emploi. La Nouvelle-Zélande s'est engagée à continuer d'accorder des aides publiques au développement (APD) au Vietnam, notamment pour la formation de personnel, le développement agricole et rural, l'adaptation au changement climatique...

Pham Binh Minh a proposé à la Nouvelle-Zélande d'assister le Vietnam dans l'accès aux prêts préférentiels de l'association internationale de développement (IDA) de la Banque mondiale après 2017.

Les deux parties ont insisté sur le maintien de la ligne aérienne directe entre Auckland et Ho Chi Minh-Ville.

Par ailleurs, elles ont discuté de la situation régionale et internationale ainsi que des questions d'intérêt commun. Elles ont souligné l'importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la liberté de navigation maritime et aérienne dans la région, du respect du droit international et des processus diplomatique et juridique, du règlement des différends par des mesures pacifiques sur la base du droit international, dont la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, de la maîtrise de chaque partie impliquée afin d'éviter des actions provoquant des tensions, ​du non-recours à la force ni de menaces ​d'y recourir. -VNA