Vernissage de l’exposition «Les animaux symboliques du Vietnam», le 28 octobre à Hanoi.
Le vernissage de l’exposition «Les animaux symboliques du Vietnam» a eu lieu le 28 octobre à Hanoi, au Musée national de l’histoire du Vietnam. Cet évènement, qui se poursuit jusqu’au début de l’année prochaine, présente au public 27 animaux symboliques dans la culture vietnamienne via une centaine d’objets conservés par le musée.

L’exposition présente, sur 200 m², 27 animaux symboliques depuis le premier État vietnamien (celui du Van Lang,  2879-258 avant J.-C) jusqu’à la dernière dynastie féodale, celle des Nguyên (1802-1945). C’est la première fois que le Musée national de l’histoire organise une exposition sur ce thème. Des animations 3D permettent aussi de découvrir d’autres objets, qui n’ont pu être exposés.

Les animaux les plus remarquables sont l’oiseau Lac (culture de Dông Son, VIIe siècle avant J.-C au IIIe siècle après J.-C), les quatre animaux fabuleux (dragon, licorne, tortue, phénix), la grue, la carpe se transformant en dragon, le cheval ailé, l’oiseau sacré Garuda (dans l’art ancien du royaume du Champa), le Si vân (animal de mer capable de provoquer la pluie), le Bô lao (un autre animal de mer, qui n’arrête pas de gronder), le Thao thiêt (créature vorace, qui mange beaucoup sans se rassasier, même des parties de son corps), le Tiêu dô (paresseux qui n’aime que dormir), le Tich tà (animal légendaire, sorte de lion ailé, censé chasser les mauvais présages et accueillir les bons). Sans oublier l’éléphant, le canard, le lion et les 12 animaux du zodiaque vietnamien (rat, buffle, tigre, chat, dragon, serpent, cheval, chèvre, singe, coq, chien et cochon). -CVN/VNA