Le 2e Sommet du Dialogue de coopération asiatique a été inauguré lundi matin à Bangkok, en Thaïlande. Photo: EPA
 

Bangkok (VNA) – Le 2e Sommet du Dialogue de coopération asiatique (ACD-Asia Cooperation Dialogue) a été inauguré lundi matin à Bangkok, en Thaïlande, avec la participation des chefs d’Etat et des dirigeants des 34 pays membres de l’ACD.

La délégation vietnamienne, conduite par le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, y participe.

Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre thaïlandais, Prayut Chan-ocha, a exprimé sa conviction qu’avec le thème "One Asia, Diverse Strength " (Une Asie, diverses forces), le 2e Sommet de l’ACD posera​it les bases pour un bel avenir de la coopération au développement durable en Asie. Ce thème témoigne également de la détermination des pays membres pour un environnement amical et créatif, des efforts communs et de la confiance pour édifier ensemble une Asie développée et solidaire.

Selon lui, malgré un contexte économique mondial ​défavorable, l’Asie a maintenu une croissance moyenne de 5%, la plus élevée​ au monde, réaffirmant son rôle de moteur de l'économie mondiale. Afin de matérialiser la « Vision de l’ACD 2030 » pour faire ​de l’Asie un continent développé intégralement et durable, de paix et de stabilité où l’homme est le centre, il faut promouvoir 6 piliers de coopération conformément à l’Agenda de développement durable d’ici à 2030 de l’ONU.

Le Premier ministre Prayut Chan-ocha a souligné que l’ACD doit servir de passerelle pour que les sub-régions puissent mieux coopérer afin de valoriser toutes les ressources et la force de la région. « Avec la position du pays au centre de l’Asie du Sud-Est, la Thaïlande est prête à promouvoir cette connectivité », a-t-il dit.

S’exprimant à cette occasion, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a souligné qu​e l'Asie dynamique et développée est en train de devenir le moteur de la croissance de l’économie mondiale, et qu'elle contribu​e de plus en plus activement au règlement des questions ​internationales. « Afin de maintenir cette bonne croissance, l’Asie doit intensifier sa coopération pour créer un environnement de développement favorable et durable et faire face aux défis communs de la région », a-t-il dit.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a estimé que la connectivité est une clé importante pour promouvoir la coopération entre les pays asiatiques dont l’attention doit être accordée à la connectivité multi-sectorielle, non seulement en matière de transport et de logistique, mais encore dans le commerce, l’investissement, les échanges culturels…

A cette occasion, les chefs de délégations des pays membres de l’ACD et de ses partenaires ont discuté de plans de coopération concrets sur la base de la restructuration de 20 secteurs de coopération réunis en 6 piliers - connectivité, sciences, technologies et innovation, éducation et développement des ressources humaines  - ainsi que du lien entre sécurité alimentaire, énergétique et ressources en eau​, de celui entre culture et tourisme…

Également à cette occasion, ils assisteront au dialogue avec ​des représentants du secteur privé, écouteront le rapport du secrétaire général du 2e sommet de l’ACD Bundit Limschoon, adopteront les documents du sommet : vision de l’ACD sur la coopération asiatique d’ici 2030, déclaration de Bangkok, celle de l’ACD sur la relance de la croissance.  

Fondé en 2002, le Dialogue pour la coopération asiatique comprend​ 34 pays asiatiques. Il a pour but de connecter l’Asie pour ​optimiser ses avantages dans divers domaines, et en faire ​une région de paix, développée et prospère. -VNA