Viettel a inauguré en octobre 2015 ses services Halotel en Tanzanie. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - De plus en plus d’investisseurs vietnamiens débarquent en Afrique. C’est ce qui ressort d’un récent colloque sur la promotion commerciale entre les pays africains et les pays du Mékong membres de la Francophonie.

"Les infrastructures de télécommunications en Afrique restent sous-développées, c’est l’occasion d’investir", selon le directeur de la communication du groupe Viettel. Après un mois de présence en Tanzanie, Viettel compte déjà un million d’utilisateurs. Ce groupe a également créé 3.000 emplois directs et 300.000 emplois indirects sur ce continent.

Selon le département de l’Afrique, de l’Ouest et du Sud de l’Asie du ministère de l’Industrie et du Commerce, les échanges commerciaux entre le Vietnam et 8 pays francophones en Afrique ont atteint 990,2 millions de dollars en 2015, contre 180 millions en 2007. Les entreprises vietnamiennes s’intéressent davantage aux potentiels économiques et commerciaux de ces pays. Par exemple, la compagnie vietnamienne Tai Anh a ouvert une agence commerciale au Gabon pour l'importation et la transformation du bois. Actuellement, les pays africains ont besoin de 90 à 100 milliards de dollars dans la construction d’infrastructures notamment routières, une autre occasion à saisir pour les investisseurs vietnamiens. -CPV/VNA