samedi 19 août 2017 - 09:05:06

ONU: le Vietnam actif au Conseil des droits de l’homme

Imprimer

Le Vietnam a participé à la 27e session annuelle du Conseil des droits de l’homme des Nations unies qui s’est achevée le 26 septembre à Genève, en Suisse, marquant sa première présence à la réunion depuis son adhésion à l’an dernier.

Au terme de sa troisième session qui est aussi celle clôturant la première année où le Vietnam participait en tant que membre, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a adopté 32 résolutions et décisions, et quatre déclarations du président.

La délégation vietnamienne conduite l’ambassadeur Nguyên Trung Thanh, chef de la Mission permanente du Vietnam à Genève, a prononcé un discours au nom de l’ASEAN lors de l’ouverture et a eu d’autres interventions lors des séances de discussion.

La délégation vietnamienne a contribué de manière efficace et constructive à tous les débats, en affirmant la détermination du pays à promouvoir et à protéger les droits de l’homme, à participer activement aux dialogues, à la coopération et l’intégration internationale dans le domaine des droits de l’homme.

Elle s’est éxprimé sur de nombreuses questions, dont les droits de l’enfant et de la femme, l’égalité des sexes et l’enseignement de l’histoire.

La délégation vietnamienne a coparrainé trois projets de résolution sur le droit des enfants aux loisirs, la promotion des droits de l’homme par les sports et Jeux olympiques, et le droit à l’éducation des filles.

Le Vietnam a voté pour sept résolutions sur l’embargo et les droits de l’homme, le droit au développement, le droit à la paix, l’utilisation de mercenaires, la dette extérieure, l’activité des fonds d’aide privés à but lucratif, et l’ordre mondial équitable et démocratique. Le pays a également voté pour un projet de résolution sur la tendance sexuelle et l’identification du genre.

Lors de sa 27e session annuelle, le Conseil des droits de l’homme des Nations unies a également pointé les droits des personnes vulnérables, en particulier la violence contre les enfants, les droits de s indigènes africains et la protection de la famille, la pollution de l’environnement...

Les membres ont examiné la situation des droits de l’homme en Syrie, au Sri Lanka et l’assistance technique en matière des droits de l’homme pour le Soudan du Sud, le Sri Lanka, le Cambodge, le Yémen, le Soudan et le Congo.

Ils ont discuté des rapports annuels du Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, le Bureau du Commissariat des Nations unies et du Secrétaire général de l’ONU sur la mise en œuvre des résolutions adoptées lors des séances précédentes. – VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres