L’«Artiste du peuple» Bùi Bài Binh (droite) incarne le Président Hô Chi Minh dans le film «Nhà Tiên Tri». Photo : VNA

Le film Nhà Tiên Tri (Le prophète) sur le Président Hô Chi Minh, du metteur en scène Vuong Duc, a été choisi pour l’ouverture du Mois du film organisé en l'honneur du 70e anniversaire de la Révolution d’Août et de la fête nationale 2 Septembre (du 19 août au 5 septembre).

Ce film fait revivre la période où l’Oncle Hô se trouvait dans la base de résistance du Viêt Bac, dans les années 1947-1950, période où les patriotes devaient affronter l’armée d’occupation française. Avec cohérence et passion, ce film dévoile sa vision stratégique et sa certitude sur l'inévitable triomphe de la Révolution. L’image d’un Hô Chi Minh simple et proche des gens saute aux yeux.

Chargé d'incarner le héros, l’«Artiste du peuple» Bùi Bài Binh a travaillé très dur. «J’ai consacré un maximum de temps et d’efforts pour ce rôle. J’ai étudié de nombreux documentaires et archives pour m’imprégner de la vie de l’Oncle Hô et cerner ses traits saillants», raconte l’acteur Bùi Bài Binh. En plus de comprendre la psychologie de son personnage, l’acteur a aussi cherché à lui ressembler physiquement, ce qui est passé par la perte de 6 kg. Il a aussi dû apprendre des rudiments de français, de russe et de chinois pour les dialogues en langues étrangères.

Le scénario du film, écrit par Hoàng Nhuân Câm, a remporté le 3e prix du concours d’écriture sur «Étudier et suivre l’exemple moral Hô Chi Minh».

«Pour un film sur une telle figure historique, l’équipe de tournage a dû répondre à des exigences strictes d’un point de vue artistique comme de vérité historique», tient à souligner le metteur en scène Vuong Duc, pour le tournage de scènes dans de nombreuses villes et pays différents, ce afin de faire parler des images emblématiques associées à la vie du héros.

C’est un film historique certes, mais aussi pétri de romantisme pour adoucir la brutalité de la guerre, avec ses scènes de jungle du Viêt Bac, d’une barque flottant paisiblement sur la rivière Day, de l'Oncle Hô pêchant ou devisant avec des soldats, etc. L’image de la palombe, symbole de paix et de liberté - une aspiration ardente du Président Hô Chi Minh, revient plusieurs fois dans le film. Nhà Tiên Tri adresse au public un grand message de paix et de volonté d'indépendance du peuple vietnamien. -CVN/VNA