Le président de l'AN vietnamienne Nguyen Sinh Hung (à droite) et le président de la BM, Jim Yong Kim. Photo: VNA

Poursuivant sa visite officielle aux Etats-Unis, le président de l’Assemblée Nationale du Vietnam Nguyen Sinh Hung a rencontré le 8 septembre à Washington le président de la Banque mondiale (BM) Jim Yong Kim, puis assisté à un colloque sur le Vietnam organisé par cette dernière.

Lors de la rencontre avec le dirigeant de la BM, Nguyen Sinh Hung a remercié ​cette institution financière mondiale pour son assistance accordée au Vietnam dans divers domaines comme la formation de ressources humaines, l'élaboration de politiques, la lutte contre la pauvreté, et la lutte contre le changement climatique.

Nguyen Sinh Hung a précisé que le Vietnam souhaitait continuer d'être soutenu par la BM dans le perfectionnement de ses politiques d’économie de marché et de crédit à taux préférentiel pour mettre en oeuvre ses objectifs de développement durable, l'amélioration des infrastructures, la réduction de la pauvreté.

Estimant les réalisations socioéconomiques obtenues par le Vietnam, notamment dans la mise en oeuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement, Jim Yong Kim a affirmé que son institution s'intéressait au soutien du développement des pays, dont le Vietnam, et l'aiderait dans son adaptation au changement climatique.

Le président de l'AN vietnamienne Nguyen Sinh Hung au colloque sur le Vietnam. Photo: VNA

Après cette rencontre, Nguyen Sinh Hung a assisté à un colloque sur le Vietnam organisé par la BM intitulé "Le rôle croissant de l’Assemblée Nationale ​vietnamienne dans le développement national".

Il a insisté sur le rôle et le développement de l'organe législatif durant le processus de développement du pays. L'AN vietnamienne a participé aux décisions de politiques importantes du pays, à l'amélioration de la vie de la population, et au renforcement du développement durable. Récemment, l'AN vietnamienne a adopté la Constitution 2013 affirmant la voie de développement du pays, le règlement des affaires de bien-être social, la garantie des droits de l'homme, ainsi que de la liberté et de la démocratie du citoyen.

Il a souligné les deux préoccupations majeures du Vietnam que sont le maintien de la paix et de la souveraineté nationale, ainsi que l’adaptation au changement climatique, le Vietnam étant le deuxième pays du monde à être exposé aux conséquences de ces phénomènes.    

"Les phénomènes climatiques extrêmes : les crues, les inondations et les éboulements de terrain ravagent les résultats obtenus dans l’éradication de la pauvreté au Vietnam. Nous appelons la Banque mondiale  à aider  notre pays  à poursuivre son développement. Nous souhaitons aussi qu’elle aide le Vietnam à régler pacifiquement les litiges, à s’adapter aux changements climatiques et à prévenir les catastrophes naturelles." a indiqué Nguyen Sinh Hung.​

Auparavant, Nguyen Sinh Hung et sa suite ont visité le Mémorial du 16e président américain Abraham Lincoln et celui de Martin Luther King. -VNA