Des parlementaires birmans. Photo: AFP/VNA

Naypyidaw (VNA) – Les élections législatives partielles ont débuté samedi à 6h00 du matin (heure locale) au Myanmar.

Il s'agit de la première élection partielle depuis l'arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement l'année dernière, mené par la Ligue nationale pour la démocratie (NLD).

Près de 2 millions d'électeurs devraient se rendre aux urnes. Au total, 94 candidats, dont 16 femmes, se disputent les 19 sièges parlementaires inoccupés, dans 22 municipalités et huit régions et États du pays.

Parmi les 19 sièges en jeu, neuf se trouvent dans la Chambre des représentants (Chambre basse), trois dans la Chambre des nationalités (Chambre haute), et sept dans les assemblées étatiques.

Sur les 94 candidats, 87 appartiennent à 24 partis politiques, majoritairement la NLD et le Parti de l'union, de la solidarité et du développement (USDP), sept autres sont des candidats indépendants. -VNA