Cérémonie d'inauguration de la maison d'exposition sur les tablettes en bois de la pagode de Vinh Nghiem. Photo: VNA

 

Bac Giang  (VNA) – Une maison d’exposition sur les tablettes de bois liturgiques de la pagode de Vinh Nghiem a été mise en chantier dans le district de Yen Dung, province de Bac Giang (Nord).

Implanté sur plus de 400m​2, cet ouvrage représente un investissement de près de 30 milliards de dongs.  La maison comprendra deux parties en bois, l’une consacrée à la conservation et l’autre à l’exposition des f​​ameuses tablettes.

Tous les détails de cette maison seront magnifiquement sculptées de fleurs. Elle ouvrira ses portes avant la Fête de la pagode de Vinh Nghiem, en février 2017.

La pagode millénaire de Vinh Nghiêm abrite 3.050 gravures sur bois utilisées pour imprimer les sutras de la secte bouddhique Truc Lâm. Leur qualité exceptionnelle montre que les artisans, en plus d'être d'excellents sculpteurs, maîtrisaient le chinois et le nôm (écriture démotique sino-vietnamienne).

Ces gravures xylographiques ont permis aux chercheurs de lever le voile sur certains mystères du passé, comme l'histoire du bouddhisme vietnamien, les sciences et techniques, la philosophie, la sociologie et la linguistique.

Les linguistes ont pu aussi mieux comprendre le processus de développement de l'écriture du peuple vietnamien, en particulier le passage du chinois au Nôm (un type de script pictographique créé par les Vietnamiens sur la base du chinois).

Ces tablettes de bois ont été reconnues en 2012 par l'UNESCO en tant que patrimoine documentaire de l'humanité. -VNA