Un policier français avec un débris suspect découvert sur l'île de la Réunion (Source : AFP)

Des coussins de siège, des vitres d'avion et des feuilles d’aluminium ont été découverts jeudi par des experts malaisiens présents sur l'île de La Réunion, après la découverte il y a une semaine d'un fragment d'aile du Boeing 777, a annoncé le ministre malaisien des Transports, Liow Tiong Lai.

Mais le ministre a observé qu'il ne leur était pas possible de vérifier si ces nouveaux débris provenaient du Boeing 777 de Malaysia Airlines (vol MH370) : "cela doit être vérifié par les autorités françaises", selon l'AFP.

Le ministre Liow Tiong Lai a affirmé que la Malaisie avait demandé aux pays voisins, dont l'île Maurice et Madagascar, d'assister la recherche de corps douteux dans leurs zones maritimes.

Le même jour, le Premier ministre malaisien Najib Razak a affirmé à la presse, à Kuala Lumpur, que le fragment d’aile retrouvé sur une plage de l’île française de La Réunion provenait bien du MH370 de Malaysia Airlines, mystérieusement disparu en mars 2014 avec 239 personnes à bord.   

Cet avion, un Boeing 777-200 reliant Kuala Lumpur à Pékin, a disparu le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord, pour la plupart des ressortissants chinois.   
 
A ce jour, l'appareil n'a pas été découvert malgré des opérations de recherche massives aérienne, maritimes et sous-marines, faisant de cet incident l'un des plus grands mystères dans l'histoire de l'aviation. - VNA