Les ministres des Affaires étrangères du G7 sur l'île de Miyajima à Hatsukaichi, au Japon le 10 avril 2016. Photo: AFP

Tokyo (VNA) - Les chefs de la diplomatie des pays du Groupe des sept pays les plus industrialisés (G7) ont souligné la nécessité de maintenir un ordre maritime fondé sur le droit international, notamment la ​Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982).

Dans ​une déclaration publiée ​à l'issue ​d'une réunion les 10 et 11 avril à Hiroshima (Japon), le G7 a appelé les nations à respecter les décisions des tribunaux internationaux en termes de règlement des différends territoriaux. Le G7 s’est engagé à s’efforcer de garantir la liberté de navigation maritime et aérienne ainsi que les activités légitimes en mer.

Les chefs de la diplomatie des pays du G7 ont également exprimé leur inquiétude devant les tensions actuelles en Mer Orientale (Mer de Chine méridionale) et en Mer de Chine Orientale. Ils ont souligné l'importance du règlement pacifique des différends, avant de protester contre toute action unilatérale de provocation ou modifiant le statu quo et aggravant les tensions.

Ils ont appelé les pays régionaux à arrêter leurs constructions illégales à grande échelle, intensifiant la militarisation en Mer Orientale, à appliquer pleinement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et à parvenir rapidement à un code de conduite en Mer Orientale (COC). -VNA