dimanche 20 août 2017 - 11:19:15

Maladies transmissibles : le Vietnam doit redoubler de vigilance

Imprimer

Le risque de voir certaines maladies transmissibles dangeureuses apparaître au Vietnam existe, notamment le syndrome respiratoire aigu de la région Moyen-Orient (MERS-CoV).

Cette nouvelle a été communiquée par le chef du Département de la santé préventive (ministère de la Santé), Tran Dac Phu lors d’un séminaire portant sur la communication dans la prévention et la lutte des épidémies, mercredi à Hai Phong (Nord).

Aujourd'hui, l’épidémie de rougeole est sous contrôle. Le nombre de cas mortels et de nouveaux cas sont en nette baisse. Le nombre de patients atteints d’autres maladies transmissibles diminue également. Néanmoins, l’évolution des épidémies reste toujours compliquée, notamment en cette période estivale avec des conditions favorables à l’expansion de la maladie mains-pieds-bouche et de la dengue.

Selon le ministère de la Santé, depuis le début de l’année, le pays a enregistré 9.746 cas de dengue dans 42 villes et provinces dont 7 mortels à Ho Chi Minh-Ville, Binh Duong, Ca Mau, Binh Phuoc (Sud) et Phu Yen (Centre). Comparé à la même période de l’an passé, le nombre de malades est en baisse de 40,8%, avec également 4 décès de moins.

Depuis le début de l'année, la maladie mains-pieds-bouche a contaminé 24.730 patients dans 62 des 63 provinces du pays. Mais par rapport à l’an passé sur cette même période, le nombre de cas est en recul de 13,9%. Pour l’heure, la majorité des patients ayant contracté cette maladie dans le pays se trouve dans le Sud, avec 78,5% des cas.

S’agissant de la rougeole, le pays a dénombré, au dernier décompte, un total 5.031 patients. Aucune ville et province n'a été épargnée. Mais, comme il a été dit précédemment, la maladie recule.

Pour l’heure, aucun cas de MERS-CoV n’a été détecté au Vietnam, ni de grippe A (H7N9) et de grippe A (H5N6). En ce qui concerne la grippe A (H5N1), deux cas mortels ont été enregistrés à Binh Phuoc et à Dong Thap (Sud). Ces patients ont tous deux été en contact direct avec des volailles infectées.

A cette occasion, le Département de la santé préventive a insisté sur les mesures de prévention et de lutte dont la vaccination, la garantie des meilleurs soins nutritionnels pour les patients, l’hygiène sanitaire et corporelle, sans oublier la sécurité des denrées alimentaires. Enfin, les délégués ont été informés des dernières mesures de prévention et de lutte contre d’autres maladies apparaissant en été et des mises à jour dans le programme de vaccination élargie du Vietnam. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres