Les professeurs et élèves des zones montagneuses septentrionales sont désormais prêts à la rentrée scolaire. Photo : Quy Trung/VNA/CVN

Réparer les écoles, préparer les manuels, les cahiers... Professeurs et élèves des zones montagneuses septentrionales sont désormais prêts à la rentrée de cette nouvelle année scolaire.

«Pour 2015-2016, le district de Van Bàn de la province montagneuse de Lào Cai compte plus de 20.500 élèves, soit 500 de plus que l’an dernier. Début d’août, les écoles ont commencé à se préparer et à collecter dons financiers ou en nature pour aider les élèves pauvres. En outre, en coopération avec les administrations, elles ont procédé aux réparations nécessaires dans les salles de classe, les internats et les salles de professeurs, et accélèrent la construction de nouveaux établissements. Aujourd’hui, le district recense encore plus de 100 salles de classe provisoires», a précisé Trân Van Thuy, sous-directeur du bureau de l’éducation et de la formation du district.

De leur côté, dès juillet, les professeurs et les élèves de l’internat de la maternelle de Chung Chai de la province de Diên Biên ont aussi commencé à préparer la nouvelle année scolaire. «Maintenant, les salles de classes sont prêtes, mais nous manquons de plusieurs livres, car à partir de 2015-2016, nos élèves ne bénéficient plus du soutien du gouvernement. Ce que nous avons ne couvre que 30% de leurs besoins», a indiqué Pham Van Khiêm, le recteur de cet internat.

Faire revenir les élèves à l’école

Comme d’habitude, après les vacances d’été, la mission de sensibilisation des élèves dans les hameaux commence avec la participation de professeurs et de gens respectés.

«Nous avons annoncé les horaires de classe aux villageois. Les professeurs, en coopération avec les chefs des hameaux, les patriarches des villages et les organismes concernés, doivent aller chez eux pour sensibiliser les enfants en âge de scolarisation à aller ou revenir à l’école en leur expliquant, ainsi qu’à leurs parents, l’importance de l’éducation et les politiques de soutien dont leurs progénitures peuvent bénéficier. Ces dernières années, environ 90% des élèves de l’internat de maternelle Chung Chai sont retournés à l’école après les vacances d’été», a précisé M. Khiêm.

«Parfois, nous devons rester chez eux quelques jours pour les convaincre tous. Nous parlons de l’école, des cours tout en cueillant des pousses de bambou dans la forêt, en pêchant dans les ruisseaux ou en prenant le repas avec eux. Beaucoup de gens considèrent cette mission comme «une chasse aux élèves». C’est pénible et nécessite une patience infinie, mais voir la joie dans les yeux de nos élèves à la rentrée scolaire, c’est très gratifiant», a expliqué Dinh Thi Doan, professeur du collège de Muong Khuong dans la province de Lào Cai. -CVN/VNA