mercredi 16 août 2017 - 22:26:39

Les sciences et technologies du Vietnam bientôt au premier top de l’ASEAN

Imprimer

Les remarquables succès scientifiques et technologiques obtenus ces dernières années permettraient au Vietnam de se classer, d’ici 2020, dans le top des premiers pays de l’ASEAN. C’est ce qu’a affirmé le ministre des Sciences et des Technologies, Nguyên Quân.

Avec l’intégration au monde du pays, les revenus retirés de ces secteurs ont connu une nette augmentation, de l’ordre d’un milliard de dollars par an durant ces dernières années, ce alors que l’investissement public est demeuré au même taux de 2%...

Actuellement, le Vietnam recense près de 600 instituts et centres de recherche publics, plus d’un millier d’organisations concernant les sciences et les technologies, outre les trois zones de hautes technologies de Hanoi (Nord), Hô Chi Minh-Ville (Sud) et Dà Nang (Centre) dans lesquelles sont conçus des produits innovateurs.

Par ailleurs, les bonnes infrastructures des technologies de l’information permettent aux scientifiques vietnamiens d’échanger avec plus de 6.000 grands instituts et universités du monde entier.

S’agissant des ressources humaines, le pays compte plus de 62.000 chercheurs spécialisés, dont 24.000 doctorants. Leurs inlassables contributions ont permis au Vietnam de se hisser au 76e rang des 142 pays pris en compte par le classement de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (WIPO).

En fin, en matière d’innovation, le Vietnam est le 4e pays au sein de l’ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est).

Afin de figurer en tête du top de l’ASEAN en 2020, le pays doit s’attacher à développer de grands produits, notamment dans la sécurité énergétique, la santé, la pharmacie, et les hautes technologies médicales, secteurs qui, d’ailleurs, sont déjà des objectifs de la Stratégie de développement des sciences et des technologies au Vietnam pour 2020.

Toutefois, pour ce, le Vietnam doit régler trois problèmes : limites en matière de gestion macroéconomique, manque de ressources humaines qualifiées, et demande de renouvellement des mécanismes de gestion du secteur des sciences et des technologies. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres