Hanoi (VNA) - Grande tradition, les marchés des fleurs sont l’un des aspects culturels du Têt. Ils possèdent d’une force d’attraction, représentant en quelque sorte la prospérité de la communauté. En outre, se rendre à un tel marché est une façon de sentir l’ambiance du Têt.

Durant les jours approchant le Têt, les marchés des fleurs sont en pleine effervescence. Comme les fleurs et les plantes sont indispensables pour le Têt, l'afflux de gens pour choisir des fleurs ou des plantes pour décorer leur maison est de plus en plus grand. Ils y viennent aussi pour apprécier l'atmosphère du Têt, pour s’amuser, ou encore pour retrouver la sérénité de l’âme en espérant une nouvelle année pleine de joie, de bonheur et de succès.

Photo: CPV

Durant ces jours, les marchés regorgent de fleurs et de plantes de toutes sortes, à commencer par les fleurs symboliques du Têt selon la tradition vietnamienne comme celles du pêcher, du prunier, du kumquat, du chrysanthème...

A Hanoi, certains marchés aux fleurs ont une longue réputation, comme ceux de Nghi Tam, Nhat Tan, Quang Ba, Tây Tuu et Hang Luoc. Autrefois, ces marchés proposaient essentiellement des fleurs et des plantes d’agréments traditionnelles telles que chrysanthème, œillet, fleurs de pêcher, glaïeul, gerbera et kumquat... 

Aujourd'hui, ils offrent une large variété d’espèces et de variétés avec orchidées, poinsettias, anthuriums, népenthès, pêcher rouge, abricotiers rouge et blanc... Ces plantes sont cultivées dans les villages floricoles avoisinants Hanoï, mais aussi dans d’autres provinces du pays.

Le marché des fleurs de Quang Ba

A proximité du centre-ville, Quang Ba est une destination idéale non seulement pour les amoureux des fleurs, mais aussi pour les photographes et les touristes. Quang Ba est connu comme premier marché de vente en gros de fleurs de Hanoï. Il est désormais le plus grand marchés des fleurs de la capitale, un rendez-vous de tous les jours, de l'aube à minuit, avec une profusion de fleurs de toutes sortes : roses, chrysanthèmes, gerberas, orchidées, lys, œillets...  

Photo: CPV
Le marché des fleurs de Tây Tuu

Situé à 20 km du centre de Hanoï, le village des fleurs Tây Tuu, dans l’arrondissement de Bac Tu Liêm, a une tradition floricole ancienne. Le commerce de fleurs est en pleine croissance. Tây Tuu fournit chaque année une importante quantité de fleurs de toutes sortes aux autres marchés du Vietnam, mais aussi à l’étranger.

Aujourd'hui, le marché des fleurs de Tây Tuu est devenu un lieu de rencontre pour de nombreuses personnes qui viennent pour acheter des fleurs, mais aussi pour apprécier la beauté des fleurs ou, plus simplement, l’atmosphère de la préparation du Têt.

Photo: Eva.vn
Le marché des fleurs de Hang Luoc

Le marché des fleurs de Hang Luoc qui offre des spécialités florales comme les fleurs de pêcher de Quang Ba et de Nhat Tan, des marguerites de Ngoc Ha... On peut acheter des fleurs partout à Hanoi, mais pour beaucoup de Hanoiens, le marché de Hang Luoc occupe toujours une place très importante.

Photo: Zing.vn

Aujourd’hui, la rue Hang Luoc est dans le quartier de Hang Ma, un des "vieux quartier" de Hanoi, le Phô Cô, dans l’arrondissement de Hoan Kiem. Elle se trouve entre les rues Hang Cot et Cha Ca. - CPV/VNA