dimanche 23 juillet 2017 - 15:45:37

Les Hauts Plateaux du Centre en marche vers le développement durable

Imprimer

Hanoi (VNA) – Le Tây Nguyên (Hauts Plateaux du Centre) dont le Comité de pilotage fête le 17 juillet son 15e anniversaire, a enregistré des réalisations notables sur son chemin du développement socio-économique durable.
 
Le membre du Comité central du Parti et chef adjoint permanent du Comité de pilotage du Tây Nguyên, Diêu Kré. Photo : VNA

Le Tây Nguyên a affiché durant ces dernières années une croissance du produit intérieur brut (PIB) de plus de 10% en moyenne annuelle, a fait savoir le membre du Comité central du Parti et chef adjoint permanent du Comité de pilotage du Tây Nguyên, Diêu Kré.
 
La région de terre basaltique qui comprend les provinces de Dak Lak, Dak Nông, Gia Lai, Kon Tum et Lâm Dông s’étend sur une superficie naturelle de 54.637 km2. Elle est peuplée d’environ 5,6 millions d’habitants, issus de 47 ethnies frères.

La région dispose aussi d’un immense potentiel en termes de développement sylvicole et agricole. Elle compte notamment plus de 582.149 ha de caféiers, qui produisent chaque année plus de 1,3 million de café.

Lors du premier semestre de cette année, son produit régional brut domestique (GRDP) a atteint plus de 61.928 milliards de dôngs (plus de 2,7 milliards de dollars), en hausse de 7,83% par rapport au plan prévu.

Le changement de la structure économique du Tây Nguyên s’est opéré positivement, où la place de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche s’est réduite tandis que celle de l’industrie, de la construction et des services s’est accrue, a indiqué Diêu Kré.

Les investissements sociaux se sont élevés à 267.632 milliards de dôngs (près de 11,8 milliards de dollars) durant la période 2011-2015, contre 40.059 milliards de dôngs (près de 1,8 milliard de dollars durant la période 2001-2005.

La valeur de la production agro-sylvo-aquatique des provinces de Dak Lak, Dak Nông, Gia Lai, Kon Tum et Lâm Dông a progressé de 6,88% en moyenne annuelle durant la période 2001-2005.

La totalité des provinces ont atteint les normes de généralisation de l’enseignement secondaire de base. 90% à 95% des enfants en âge de scolarisation vont à l’école. La quasi-totalité des communes disposent d’une infirmerie, parmi lesquelles 67% ont atteint les normes nationales en matière de santé.

Le produit intérieur brut per capita du Tây Nguyên s’est chiffré à plus de 39 millions de dôngs (plus de 1.700 dollars) en 2016, soit un bond de plus de 13 fois par rapport à 2001.

Le taux de pauvreté a reculé de 3% par an, et la région compte désormais un district et 123 communes aux normes de nouvelle ruralité où la physionomie de la campagne a changé et la qualité de la vie des habitants s’est améliorée.

Le Tây Nguyên partage ses frontières avec le Laos et le Cambodge, à l’ouest, et aborde des provinces, des ports maritimes du littoral du Centre et du Nam Bô Oriental. La région joue un rôle stratégique sur le plan de l’économie, de la politique, de la sécurité et de la défense nationale. – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres