vendredi 24 mars 2017 - 22:55:50

Le Vietnam remet au Cambodge un système de télémédecine

Imprimer

 

Cérémonie de remise d’un système de télémédecine l’hôpital Preah Ket Mealea. Photo: VNA

Phnom Penh (VNA) – A l’occasion du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et le Cambodge, une cérémonie de remise d’un système de télémédecine, présent du ministère vietnamien de la Défense, a été organisée le 9 février à Phnom Penh à l’Hôpital Preah Ket Mealea (Hôpital 179) de l’Armée royale du Cambodge.

Ce système a été élaboré grâce à l'assistance du Département général de logistique, de l’Institut des sciences et technologies militaires et de l’Hôpital militaire 175 du Vietnam.

Grâce à la transmission d'images, de sons et de données, ce système permettra aux professeurs et médecins de l’Hôpital militaire 175 du Vietnam de discuter rapidement des méthodes de traitement ainsi que de partager des expériences avec leurs homologues de l’Hôpital militaire 179 du Cambodge.

Le général de brigade Nguyen Hong Son, directeur de l’Hôpital militaire 175, a affirmé que son établissement était prêt à accorder un soutien technique et à échanger des expériences ​avec ses homologues cambodgiens.

D’après le général de brigade Do Nang Tinh, vice-directeur du Département général de logistique du ministère de la Défense, la remise de ce système contribuera à approfondir la solidarité entre les deux hôpitaux, les deux armées et les deux peuples.

Il a également noté que ces deux hôpitaux devraient élaborer un mécanisme d’​activité, renforcer les échanges professionnels, procéder à des transferts de techniques, et investir dans des équipements de santé.  

Lors de ​la cérémonie, un groupe de médecins de l’Hôpital militaire 175 ont aidé leurs homologues cambodgiens à ​établir un diagnostic pour deux patients, et à ​réaliser une intervention chirurgicale d'un autre.  

L’hôpital militaire 175, qui est l’un des premiers établissements ​à pratiqu​er au Vietnam ​la télémédecine, a sauvé des dizaines de malades dans le district insulaire de Truong Sa. Chaque année, il a également fourni des traitements à 500 généraux et officiers de l’Armée royale du Cambodge. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres