Trente ans après l'instauration du Renouveau, Hô Chi Minh-Ville est transfigurée. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le Vietnam, le Myanmar et l’Inde figurent parmi l'"Asie émergente" attirant de plus en plus d'investisseurs, selon le dernier rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement.

Ce rapport affirme que les investisseurs étrangers s'intéressent de plus en plus à l'"Asie émergente". Sur les 765 milliards de dollars d’investissements directs étrangers (IDE) recensés en 2015 à l’échelle mondiale, l'Asie en a drainé 541 milliards. Le Vietnam, le Myanmar et l’Inde sont les marchés affichant le plus grand potentiel.

Selon les dernières statistiques du gouvernement vietnamien, sur le seul premier trimestre de cette année, le pays a​ attiré 11,3 milliards de dollars d'IDE, notamment dans les secteurs de la transformation et de l’immobilier.

Selon le bureau des statistiques FDI Intelligence, du journal Financial Times, ​le Vietnam se trouve à la 14e place dans la liste des pays attirant le plus important flux d'IDE, suivie par la Hongrie et la Roumanie.

Enfin, selon le rapport de juillet 2016 du bureau BMI Research basé à Londres, le marché du travail vietnamien est devenu plus compétitif avec une importante main-d’oeuvre diplômée dans différents secteurs. La santé et l'industrie pharmaceutique devraient être lucratifs.

Kevin Martin, directeur de gestion des biens de l'Asie-Pacifique de la banque HSBC, a dressé un bel avenir pour cette région de 620 millions d'habitants avec un revenu per capita capable de s’élever à 4.100 dollars à la fin de cette année. - VNA