Le Premier ministre Nguyen Tan Dung (gauche) lors de la conférence bilan du ministère de l'Agriculture et du Développement rural. Crédit photo: nguyentandung.org

Hanoi (VNA) – Le secteur agricole d​oit donner la priorité au perfectionnement de ses mécanismes et politiques afin d’améliorer l’efficacité de la gestion ​publique et le niveau de vie des agriculteurs, ainsi que pour accélérer l’édification de la Nouvelle ruralité.

C’est ce qu’a souligné le Premier ministre Nguyen Tan Dung en assistant à la conférence du ministère de l’Agriculture et du Développement rural organisée mardi 5 janvier à Hanoi pour dresser le bilan de ses activités en 2015 et de discuter de la mise en œuvre de son plan quinquennal pour la période 2016-2020.

Le Premier ministre a demandé au secteur de réviser ses stratégies, ses plans de développement et ses projets de restructuration en vue d'une meilleure intégration à l’économie régionale comme mondiale. Il l'a engagé en outre à accélérer son processus de restructuration pour améliorer sa productivité et sa compétitivité, la qualité de ses produits, ainsi que les revenus des agriculteurs.

Concernant la restructuration, Nguyen Tan Dung a souligné la nécessité de renforcer l’application des sciences et des technologies, et de prendre des mesures conform​es aux pratiques et aux accords internationaux afin de faire face à la concurrence étrangère sur le marché domestique ainsi que pour protéger le consommateur vietnamien.

Il a donné des directi​ves ​concernant la restructuration des entreprises publiques ​de ce secteur, la mise en œuvre du Programme cible national d'édification de la Nouvelle ruralité, la gestion des matériels agricoles, la garantie de l'hygiène alimentaire, ainsi qu'en matière d’adaptation au changement climatique.

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, pendant la période 2011-2015, ​le chiffre d'affaires à l'export des produits agricoles lato sensu a fortement augmenté en atteignant 140,6 milliards de dollars pour une croissance annuelle moyenne de 9 %.

Les dix marchandises ​dont l'exportation a ​franchi ​la ​barre ​du milliard de dollars sont le riz, le café, le caoutchouc, le poisson tra, les crevettes, la noix de cajou, le poivre, les fruits et légumes, le manioc et les produits du bois.

Le commerce extérieur du secteur agric​ole ​était toujours bénéficiaire, ​à hauteur de dix milliards de dollars en 2015.

Durant la même période, la croissance moyenne du PIB de ce secteur a été de 3,13 %, au-delà de l’objectif de 2,6 à 3 % fixé par le 11e Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV).

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Cao Duc Phat, a assuré que son secteur s’efforcera d’atteindre d’une croissance moyenne de 2,5 à 3 % dans la période 2016-2020.

Le Vietnam ​a pour objectif de réaliser un chiffre d'affaires à l'export de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques de 31 milliards de dollars en 2016, et de 40 milliards de dollars en 2020, a-t-il ajouté.

Le secteur privilégiera ainsi sa restructuration, l’amélioration de ​sa production et le développement de l'agroalimentaire... -VNA