mardi 22 août 2017 - 06:36:57

Le point sur la situation des réacteurs de la centrale de Fukushima

Imprimer

Quatre réacteurs de la centrale de Fukushima 1 sont gravement accidentés à cause d'un arrêt de leur système de refroidissement, après le plus puissant séisme jamais enregistré au Japon et le tsunami qui a suivi.

Selon l'AFP, les équipes techniques de la compagnie gestionnaire du site, Tokyo Electricc Power (Tepco), tentaient vendredi de rétablir l'alimentation électrique de la centrale, afin de remettre en service les stations de pompage du système de refroidissement.

Réacteur 1: Pour abaisser la pression dans le bâtiment du réacteur, l'opérateur Tokyo Power Electric (Tepco) a procédé samedi à des rejets volontaires de vapeurs. Cette opération a provoqué une accumulation d'hydrogène qui a engendré une explosion. Le toit du bâtiment s'est effondré, mais l'enceinte de confinement de ce réacteur serait intacte. 70% du coeur du réacteur seraient endommagés.

Réacteur 2: Explosion d'hydrogène mardi à l'aube dans la partie inférieure du bâtiment du réacteur. Une piscine de rétention située à l'intérieur de l'enceinte de confinement est endommagée. L'étendue des dégâts, notamment sur l'étanchéité de l'enceinte de confinement, reste incertaine. 33% du coeur du réacteur seraient endommagés.

Réacteur 3: Pour abaisser la pression dans le bâtiment du réacteur, l'opérateur Tepco a procédé à des rejets volontaires de vapeur. Comme pour le réacteur 1, cette opération a provoqué une accumulation d'hydrogène qui a engendré lundi une explosion. Le toit et certaines parois du bâtiment extérieur sont soufflées. L'enceinte de confinement et le coeur ont été endommagés. La piscine d'entreposage du combustible usé a chauffé de façon excessive. L'armée a continué d'arroser le réacteur au canon à eau vendredi, afin d'éviter que les barres de combustible placées dans cette piscine n'entrent en fusion.

Réacteur 4: Explosion mardi dans ce réacteur à l'arrêt pour maintenance au moment du séisme. Un incendie s'est déclaré au niveau de la piscine d'entreposage du combustible usé. Il a été éteint par l'armée américaine. Un deuxième incendie s'est déclaré mercredi à l'aube avant de s'éteindre de lui-même. Le niveau d'eau présent dans la piscine restait incertain vendredi. Le combustible usé doit rester sous l'eau pour ne pas dégager de rejets radioactifs dans l'atmosphère.

Réacteur 5 et 6: Une légère hausse de température a été mesurée dans ces deux réacteurs éloignés des réacteurs 1 à 4, et qui étaient à l'arrêt pour maintenance au moment du séisme. La pression dans ces deux réacteurs est en augmentation, mais ils peuvent être refroidis par le générateur électrique du réacteur 6, qui fonctionne.

Pas de problèmes majeurs concernant les réacteurs des autres centrales touchées par le séisme.

Toujours selon l'AFP, le Premier ministre japonais Naoto Kan a assuré vendredi que le Japon allait "une nouvelle fois se reconstruire" et que l'Etat allait reprendre le contrôle de la situation à la centrale nucléaire de Fukushima.

"Nous sommes dans une situation de crise qui met à l'épreuve notre peuple. Le Japon s'est reconstruit miraculeusement après la guerre. Avec la force de tous, nous allons une nouvelle fois reconstruire le pays", a déclaré le chef du gouvernement lors d'un discours télévisé à la nation, sept jours exactement après le terrible séisme et le tsunami qui a suivi.

M. Kan a ajouté que le pays allait "surmonter cette tragédie et se reconstruire en tant que nation". Le gouvernement va redonner confiance à la population", a-t-il dit.

Il a reconnu que la centrale nucléaire accidentée de Fukushima faisait toujours face à "d'énormes difficultés", mais promis que l'Etat allait "prendre fermement" le contrôle de la situation sur place. - AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres